Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // Le Career centre : la valeur ajoutée de l’expertise

Le Career centre : la valeur ajoutée de l’expertise

twitter linkedin facebook email this page
Publié le mercredi 08 septembre 2021

Les cursus d’études se sont terminés pour de nombreux étudiants, prêts à démarrer leur parcours professionnel. D’autres, encore en cours d’études, se lancent dans la recherche de stages et jobs d’étudiants.

La Career centre de l’Université est le point de contact pour toute activité en lien avec l’employabilité. Le Career centre offre des ateliers et simulations d’entretien, des conseils personnalisés en matière de candidatures et parcours professionnel, des informations sur le marché de l’emploi, et facilite les contacts avec les réseaux professionnels. Il administre la page uni-lu.jobteaser.com qui reçoit les offres de stages, de jobs d’étudiants, et d’emploi. 

Romain Raux dirige le Career centre et nous présente quelques-uns de ses points forts.

Romain Raux, Project Manager Career centre

On trouve de nombreux modèles et astuces en ligne pour préparer son début de carrière. Pourquoi avoir recours au service d’un Career centre ?

En effet de nombreux sites prposent des modèles de CV, des exemples de lettres de motivation, ou des conseils pour se préparer aux entretiens. Si c’est a priori une bonne chose, beaucoup d'étudiants ne se doutent pas que la clé du succès, c’est au contraire la personnalisation de la candidature.

Les modèles sont un bon point de départ. Mais les étudiants ont souvent tendance à surcharger le CV, en ajoutant tout ce qu’ils ont accompli. Ils peuvent copier un modèle de lettre de motivation et changer deux ou trois phrases. Cette candidature est envoyée à leurs 50 entreprises cibles, en espérant que deux ou trois leur répondront. Or, c’est exactement l’inverse que les employeurs demandent ! 

Avant de commencer sa candidature, il faut comprendre le besoin de l’entreprise, ses attentes. Il faut s’approprier leurs missions et valeurs, leur culture. Ces notions devront se retrouver au cœur du CV et de la lettre, ainsi que dans l’entretien.

Avoir recours au Career centre, c’est justement apprendre à se détacher des modèles préfabriqués, de s’approprier les codes de l’entreprise que l’on vise, et envoyer une candidature qui répondra exactement aux attentes des recruteurs. Attention, une belle candidature, bien écrite, ciblée et personnalisée, c’est trois fois plus de travail. Ne dit-on pas que le travail paie ?

Découvrez les workshop du Career centre ici

Beaucoup d'étudiants ont les réseaux et applications dans le sang. Que peut-on leur offrir de plus en cette matière ?

Les réseaux sociaux sont souvent complémentaires d’une candidature « classique », ils servent à mettre en avant la connaissance du milieu, les contacts et les réseaux créés. Un média comme LinkedIn permet aussi de cibler rapidement les bons interlocuteurs. Attention, il faudra veiller à maîtriser les outils et le langage pour que son activité sur le net soit efficace.

Pour les réseaux sociaux, le Career centre s’appuie sur l’expertise de son Social Media Manager, Aswin Lutchanah, qui conseille les étudiants en matière de visibilité, d’efficacité et de réseautage sur ces plateformes.

De plus, nous offrons des ateliers avec un professionnel de la sécurité des réseaux, car quand on a toute sa vie professionnelle et privée qui tient dans un smartphone, il vaut mieux anticiper les défaillances techniques éventuelles, la gestion des mots de passe ou la géolocalisation en cas de vol.

Certains étudiants peuvent vouloir sortir du lot de manière créative. Est-ce que les conseillers peuvent aider ces projets ?

Vouloir sortir du lot, c’est normal, mais il faut choisir la bonne méthode. En plus de 15 ans dans ce métier, j’ai vu des CV sous forme de publicité, affichés en taille réelle sur des murs publics, la candidature sous forme de vidéo « humoristique », la lettre de motivation en chanson, des stories Instagram, le CV inscrit sur des objets insolites, et bien d’autres. Effectivement ça peut aider à se démarquer si on postule dans la communication ou les médias. Mais si on ne maîtrise pas les codes de cette communication, ou si elle n’est pas adaptée à l’employeur, on risque vite de tomber dans le ridicule. Côté recruteurs, vous avez rarement envie de chercher à ouvrir un format vidéo ou à classer un CV sous forme de boîte.

Cela ne signifie pas qu’on ne doit pas sortir du lot ! Il y a bien des méthodes pour illustrer sa créativité, notamment les lister sur le CV ou glisser des activités au bon moment de l’entretien. Si on s’applique dans des arts visuels, la musique ou le sport, on peut fournir le lien d’une page personnelle (Tumblr, Flickr, un blog…) bien entretenue. Ici, notre tâche est de faire comprendre les besoins et les limites des recruteurs, et de guider l’étudiant à exprimer sa personnalité, tout en respectant les codes et les valeurs de l’employeur qu’il choisit.