Amphi ouvert 2008-2014

Série XI

Petite histoire des sciences

Arnaud Fischer Université de Lorraine

 

Lundi 17h30 Auditoire B02 Campus Kirchberg

03∙11∙2014    Le corps humain – un mystère dévoilé
17∙11∙2014    Trente siècles à la conquête de la matière
24∙11∙2014    Des tablettes d’argile à l’ordinateur
01∙12∙2014    Le roman de la Terre
08∙12∙2014    De l’ambre grec à l’ère de l’énergie nucléaire

Arnaud Fischer, ingénieur, docteur en génie des procédés, est maître de conférences en chimie à l'université de Lorraine à Nancy où il enseigne l'histoire des sciences. Il anime régulièrement des formations à l'intentin d'enseignants ou de conservateurs de bibliothèques et de musées. Passionné par le patrimoine scientifique historique, il propose fréquemment des opérations de vulgarisation (expositions, visites de musées, conférences) à des publics variés.

03/11 Le corps humain – un mystère dévoilé

Des conceptions égyptiennes aux antibiotiques, nous retracerons en images cinq mille ans passés à comprendre le fonctionnement du corps humain. Notre route croisera le serment improprement attribué à Hippocrate, la médication médiévale, le dessin anatomique résultant des dissections de la Renaissance, la chirurgie balbutiante de Paré, la démonstration de la circulation du sang par Harvey, les travaux des microscopistes, les conflits entre approches mécaniste et vitaliste de l’Homme... Forts de l’apport d’un XIXe siècle dont nous verrons qu’il a bouleversé nombre de conceptions antérieures, nous ouvrirons les portes de l’époque contemporaine pour y retrouver notamment la réplication cellulaire, la physiologie ou encore les mécanismes de la reproduction. finalement rendus intelligibles.

17/11 Trente siècles à la conquête de la matière

À qui doit-on l'eau de Javel ? La pierre philosophale aurait-elle pu exister ? Pour quelle raison avoir choisi les symboles Hg et Na pour représenter respectivement le mercure et le sodium ? En quoi Lavoisier s'est-il trompé en  baptisant l'oxygène ? Quel pionnier était le baron Liebig, père du bouillon-cube qui frémit de nos jours dans nos casserole ? De l'atome déjà imaginé par certains Grecs aux matières plastiques en passant par l'alchimie ou encore les éléments du Russe Mendeleiev, nous mettrons le cap sur les terres de Thalès, Palissy, Nobel, Faraday, Pasteur, Marie Curie et bien d'autres guides qui feront renaître devant nous la balance, l'aspirine, les colorants, le savon, la dynamite, l'aluminium... et donneront un visage nouveau aux inventions qui ont fini par faire partie de notre quotidien.

24/11 Des tablettes d’argile à l’ordinateur, l'étonannte aventure des nombres et des figures

Pourquoi répartir les oeufs par douze et diviser les heures en soixante minutes ? Quelle géométrie hante la pespective des tableaux ? D'où vient la forme du signe égal ? Le nombre d'or se cache-t-il vraiment partout ? Thalès est-il le véritable auteur du théorème qui porte son nom ? Pourquoi la quadrature du cercle est-elle impossible ?  Doigts, cailloux, abaques, bouliers, calculatrices... Quelles étapes ont mené à notre comptabilité ? De la numération babylonienne à l'informatique de l'ère Internet, sur les traces de Pythagore, Euclide, Archimède, Al-Khwarizmi, Pascal, Descartes, Fermat, Euler, rendez-vous pour un voyage à travers les continents pour découvrir la fascinante histoire des mathématiques et comprendre comment le calcul et la mesure ont notamment permis de déterminer les fondements arithmétiques de la musique ou de la circonférence de la Terre.

01/12 Le roman de la Terre, du cosmos antique à la tectonique des plaques

Tour à tour plate ou sphérique, pleine ou creuse, statique ou mobile, notre planète a guidé la plume de générations d'érudits. De la vision biblique issue de la Genèse à la théorie du Big Bang, de l'arpentage pratiqué par les Égyptiens au système métrique né de la Révolution française, de l'ensevelissement de Pompéi au désastre de Lisbonne évoqué par Voltaire, nous remonterons le temps en compagnie de Copernic, Foucault, Magellan, Ératosthène, Buffon, Galilée ou encore Newton afin d'exhumer les fossiles, de faire dériver les continents et de donner à la Terre la forme, la dynamique, la position et l'âge qui lui sont aujourd'hui communément attribués.

08/12 De l’ambre grec à l’ère de l’énergie nucléaire : électricité, magnétisme et particules...

Conus dès l'Antiquité, les phénomènes électriques et magnétiques ont fasciné l'Homme durant des siècles avant de voir leur mystères enfin percés. La facilité avec laquelle nous utilisons aujourd'hui leurs applications ne doit pas pour autant occulter le cheminement au cours duquel se sont notamment illustrés des savants parmi lesquels Franklin, Volta, Galvani, Ampère, Maxwell ou encore des inventeurs comme Edison. Retour sur les principales étapes qui ont permis au XIXe siècle de bouleverser les communications ou l'éclairage et ont livré une source d'énergie au coeur de notre vie quotidienne.


Hors-série en partenariat avec le Musée national d'histoire naturelle

Les mécanismes de l'évolution

Philippe Vidal

Selon le biologiste Theodosius Dobzhansky « rien en biologie n’a de sens, si ce n’est à la lumière de l’évolution ». La théorie de l’évolution offre donc une logique commune à l’ensemble de la biologie. Les progrès fondamentaux réalisés depuis une trentaine d’années et leurs implications dans notre vie quotidienne (OGM, clonage, séquençage des génomes, thérapie génique,...) nous incite à en comprendre les mécanismes fondamentaux. Ceux-ci, bien que loin d’être totalement compris n’en sont pas pour autant obscurs ou incompréhensibles. Au contraire, Ils s’actualisent en permanence dans les interactions entre espèces (co-évolution), dans les résistances et adaptations nouvelles des pathogènes engendrés par les bouleversements écologiques récents et l’anthropisation des milieux.

Mardi 18:30 à la Caféteria du naturmusée  25, rue Münster, Luxembourg-Grund

16/09/2014 Preuves et arguments en faveur de l’évolution Les archives fossiles fournissent sans conteste les preuves de l’évolution, de l’adaptation et de la disparition des espèces depuis leur apparition.

30/09/2014 Les bases génétiques de la variabilité Les mutations sont à la base de la variabilité des organismes et sont soumises aux lois de l’hérédité comme à celles de l’évolution.

28/10/2014 Le hasard La fluctuation aléatoire des mutations peut expliquer une part du polymorphisme des espèces.

11/11/2014 L’adaptation Les interactions intra et inter-spécifiques peuvent être modifiées par l’environnement mais également par le comportement des espèces entre elles.

25/11/2014 Les contraintes évolutives Toutes les issues évolutives ne sont pas équiprobables et les possibilités phénotypiques restent limitées.

02/12/2014 Les rythmes de l’évolution Comment les espèces apparaissent-elles ? Comment se développent-elles puis s’éteignent-elles ?

09/12/2014 La phylogénie Quelles sont les méthodes pour reconstruire les généalogies, l’arbre de la vie

Philippe Vidal est paléo-anthropologue et membre de l’UMR 7206 (éco-anthropologie et éthnobiologie) du MNHN-Paris. Ses recherches portent sur l’écologie des populations du passé et plus particulièrement sur l’évolution des pathologies infectieuses et tumorales. Il enseigne à la Faculté de médecine de Nancy ainsi qu’à l’Université du Luxembourg.


À l'occasion du Xe anniversaire de la création de l'Université du Luxembourg

Série X : (uni)10

Auditoire BS0.01 Campus Limpertsberg 18:00

 

Mardi 15.10.2013  Danièle Waldmann  Wat e Misère fir de Bëtong: 10 mol manner Zuchfestegkeet wéi Drockfestegkeet 

Dësen Ëmstand féiert zou enger Rei Problemer, déi an de leschten 10 Joer eng Partie vu Fuerschungsaktivitéiten am Massivbau op der Uni Lëtzebuerg mat sech bruecht hunn. Hei ginn Theme wéi z. B. d'Arméierung mat stoolene Faseren, d'Zoustandsbewäertung vu Brécken, néiaarteg Bëtongsrezepter an d’Probematik vun der Rëssbildung bei enger Chape ugeschwaat.

 

Mardi 05.11.2013  Sonja Kmec  Vum Indus bis un d’Uelzecht: D’Geschicht vun der Zuel 10

Den Dezimalsystem, deen op der Zuel 10 baséiert, gëllt haut als internationale Standard. Mä wien huet dee System „erfonnt“ a firwat huet en sech géint aner Systemer aus Mesopotamien, der griichesch-réimescher Antike, China an dem alen Amerika duerchgesat? D’Geschicht vu Wëssenschaft ass och eng Geschicht vu Muecht, Militär, staatlecher Zentraliséierung an ökonomescher Moderniséierung.

 

Mardi 26.11.2013  Christine Schiltz  Wéi ensteet d’Zuel 10 an eisem Kapp?

D’Zuelen an d'Rechne sinn ouni Zweiwel Basiselementer vun eiser mënschlecher Kultur a Gesellschaft. Mä wéi maache mer dat iwwerhaapt, fir Zuelen ze verstoen an domat ze rechnen? Mir wëssen haut, dass och d'Déieren a kleng Kanner Quantitéiten erfaassen an domat verschidden Aufgabe léise kënnen. Awer wat genee „10“ wëllt heeschen, versti weder Déieren nach Puppelcher. Wéi léiere mir d’Bedeitung vun abstrakten Zuelebegrëffer, wéi der Zuel „10“? Wéi eng Roll spillen zum Beispill d’Fangere bei dësem Léierprozess an ass et gutt wann d’Kanner mat de Fangere rechnen? Firwat hu verschiddene Kanner an Erwuessener Problemer, fir d’Zuelebegrëffer ze verstoen an domat ze rechnen, oder wat ass „Dyscalculie“?

 

Mardi 17.12.2013  Mark Cole  10 Fälle zur Meinungsfreiheit nach Artikel 10 der Europäischen Menschenrechtskonvention

Was haben das Arzneimittel Contergan und die Sunday Times, irakische Eheleute in Schweden, Google-Sites in der Türkei, das Little Red Schoolbook zur „Jugenderziehung“, Monaco, Hannover und eine Prinzessin, eine Vereinigung bildender Künstler in Österreich und die Luxemburger Saint Paul gemeinsam? Sie alle waren Diskussionsgegenstand vor dem Europäischen Gerichtshof für Menschenrechte und sind Bestandteil von Grundlagenentscheidungen des Straßburger Gerichts geworden. Art. 10 der Europäischen Menschenrechtskonvention schützt die Meinungs- und Pressefreiheit und 60 Jahre nach Inkrafttreten der Konvention ist es angesichts des Zehnjährigen der Universität Zeit, eine 10 mal Art. 10 Urteile-Bilanz zu ziehen und zu zeigen, warum diese Vorschrift dieser Konvention auch an dieser Universität eine so wichtige Rolle spielt.

 

Mardi 07.01.2014  Tanja Schilling (Z)e(h)ntropie

Was haben Flummis und Fluessigkristallbildschirme gemeinsam? So unterschiedlich sie in ihrer chemischen Zusammensetzung sind, haben sie doch eine große Gemeinsamkeit: ihre Materialeigenschaften werden durch entropische Effekte bestimmt. Wir geben einen einführenden Vortrag in die statistische Mechanik und Thermodynamik, erläutern insbesondere den Begriff der Entropie, und stellen einige Beispiele aus der Physik der weichen Materie vor. Unter weicher Materie versteht man alltägliche Materialien, wie z.B. Lebensmittel oder Farben und Lacke, aber auch moderne Kompositmaterialien, wie man sie im Flugzeugbau verwendet. Wir berichten von der Rolle, die die theoretische Physik in der Forschung und Entwicklung weicher Materie spielt.       

 

Mardi 11.03.2014  Dieter Heimböckel (K)eine 10 für eine 5 oder vom Einfall des Staunens

Die wunderbare Welt der Zahlen nimmt der Vortrag zum Anlass, über das Staunen nachzudenken: über das Staunen, wenn es sich plötzlich und unvermittelt einstellt, und über das Staunen, das die Imagination und Einbildungskraft des Staunenden beflügelt, weil er sich über den Anlass seines Staunens so recht keinen Begriff zu machen vermag. Als „eine Weise bewußtwerdenden Nichtwissens“ (Guzzoni) ist das Staunen dazu geeignet, ein Korrektiv in einer Welt zu bilden, in der man alles zu kennen meint oder Menschen, Gedanken, Dingen und Gegebenheiten so begegnet, als müsste man sich über sie und unser Verhältnis zu ihnen keine Rechenschaft mehr ablegen. Denn was man an 5 Fingern abzählen kann, dafür braucht man erst recht keine 10. Die 10 erzählt darüber aber eine eigene bzw. andere Geschichte; vielleicht eine Geschichte, die erstaunlich ist. Davon handelt der Vortrag und von einem Staunen, das über Unvertrautes und Vertrautes gleichermaßen staunt.

 

Mardi 01.04.2014  Martin Schlichenmaier  10-zaehlige Drehsymmetrie bei Kristallen kann es nicht geben – oder etwa doch?

Der Materialwissenschaftler Dan Shechtman erzeugte im Jahre 1982 eine Aluminium-Mangan-Legierung, die im Röntgenbeugungsbild eine 10-zählige Drehsymmetrie aufweist. Solch eine Drehsymmetrie ist nicht möglich für klassische Kristalle. Es hatte einige Jahre gedauert, bis diese Entdeckung akzeptiert wurde. Letztendlich erhielt Shechtman 2011 den Nobelpreis für Chemie  – also fast 30 Jahre nach seiner Entdeckung. Ziel dieses Vortrags ist, die Situation vom Standpunkt der Mathematik aus zu beleuchten. Insbesondere werde ich vorstellen,  wie Mathematiker den Begriff der Symmetrie  exakt fassen.

 

Mardi 22.04.2014  Michel Beine  Pourquoi la migration internationale est-elle devenue un sujet d’étude majeur en économie depuis 10 ans ?

La conférence fera le point sur les developpements majeurs de l'analyse economique des migrations internationales. Elle abordera notamment la question des determinants de la migration, l'effet reseau ou encore la mesure des politiques migratoires.

 

Mardi 13.05.2014  Roman Kräussl

In einem unterhaltsamen 60-minütigen Vortrag werden  die neuesten Forschungsergebnisse aus der verhaltensorientierten Finanzmarkttheorie erörtert. Diese beschäftigt sich mit irrationalem Verhalten auf Finanz- und Kapitalmärkten. Interaktiv werden 10 Entscheidungsfallen erarbeitet und Ihr Einfluss auf das individuelle Verhalten und auf unsere Finanzmärkte diskutiert.

 

Mardi 03.06.2014  Rolf Tarrach 10 révolutions scientifiques dans les 10 décennies du XXe siècle

Le Recteur de l'Université du Luxembourg concluera la série de conférences organisées à l'occasion du Xe anniversaire de la fondation de l'Université du Luxembourg en présentant 10 avancées scientifiques majeures du XXe siècle, d'Albert Einstein à Andrew Wiles.


Hors-série : "Introduction à l'anthropobiologie" en collaboration avec le Musée national d'histoire naturelle

Évolution et diversité

par Philippe Vidal

L’anthropologie biologique étudie la spécificité et la diversité humaine dès origine de notre lignée à nos jours. Au cours des phénomènes migratoires l’homme a été soumis aux contraintes du milieu, physique, biologique, social et a dû élaborer des réponses à la fois biologiques et sociales. Ces processus ont conduit à une extrême différenciation bio-culturelle, caractéristique de notre espèce. Cette discipline se propose donc d’étudier l’ensemble des processus macro- et microévolutifs à l’origine de la variabilité humaine actuelle.

Interdisciplinaire, par essence, elle est liée aux domaines de recherches de disciplines voisines, telles que la biologie, la médecine, les sciences humaines voire même la géologie et l’archéologie. Comme science des interactions entre l’homme et son milieu, l’anthropologie biologique présente en outre la singularité d’aborder l’homme à travers le temps et l’espace.

Philippe Vidal est paléo-anthropologue à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et membre de l’UMR 7206 (éco-anthropologie et éthnobiologie) du MNHN-Paris. Ses recherches portent sur l’écologie des populations du passé et plus particulièrement sur l’évolution des pathologies infectieuses et tumorales. Il enseigne à la Faculté de médecine de Nancy ainsi qu’à l’Université du Luxembourg.

10.04.2013 Théorie de l’évolution, évolution continue ou discontinue ?
24.04.2013 Spéciation et phylogénie, systématique et taxonomie
08.05.2013 Variabilité et polymorphisme humain
22.05.2013 Génétique et dynamique des populations
05.06.2013 Adaptation et acclimatation
19.06.2013 Contraintes et adaptations aux pathogènes
03.07.2013 Origine des peuplements actuels

 

 

Série IX : L’amour dans la littérature française 

Sylvie Freyermuth Université du Luxembourg 

Auditoire BS1.03, Campus Limpertsberg Mardi 17:30

 

 

 

Ce cycle de conférences s’adresse à un public largement ouvert et amateur de littérature française. Nous traverserons les siècles, du Moyen Âge à l’époque actuelle, afin d’examiner de quelle manière les poètes et romanciers, filles et fils de leur temps, ont représenté dans des écrits destinés au public un sentiment pourtant extrêmement intime, à savoir l’amour. Nous serons attentifs tant à la rhétorique amoureuse qu’à l’état de la société dans laquelle elle s’inscrit, car la littérature ne doit pas être séparée du réel dont elle renvoie au lecteur un reflet critique.
 (premier tiers du XIIIe siècle), véritable somme du code amoureux chevaleresque et de son imaginaire érotique, montre une femme idéalisée, mais soumise au désir masculin. La rose, métaphore du corps féminin, n’est-elle pas choisie et convoitée par le héros, mais aussi emprisonnée et défendue au nom de la vertu ? Il faut attendre le XVIe siècle et une femme aussi émancipée que Louise Labé, par exemple, pour voir mis en vers dans ses sonnets les émotions et désirs amoureux féminins, aussi ardents et assoiffés de liberté que ceux de l’autre sexe.

12.03.2013     Amour et bienséance ou le feu sous la glace
L’amour galant fleurit à la Cour de Louis XIV, et la préciosité dans les salons. La légèreté de la vie de cour et la vivacité intellectuelle des femmes lettrées n’éclipsent ni le fait que le Grand siècle soit celui de la normalisation politique, linguistique, artistique, ni l’influence du jansénisme. Il n’est plus alors question de livrer au lecteur l’âpreté brute du désir, mais il convient, au contraire, de mettre à nu la lutte entre la passion, la raison et les bienséances.

19.03.2013     Une vision libertine de la conquête amoureuse
« Volupté ! c’est tout le XVIIIe siècle ! Il respire la volupté, il la dégage. La volupté est l’air dont il se nourrit et qui l’anime. Elle est son atmosphère et son souffle. Elle est son élément et son inspiration, sa vie et son génie », s’exclamaient, en 1875, les frères Goncourt dans L’amour au XVIIIe siècle. Voici une appréhension très sensuelle du siècle qui a précédé ces auteurs, siècle au cours duquel ont fleuri les romans érotiques et licencieux. Nous verrons de quelle manière le texte épistolaire Les liaisons dangereuses (Choderlos de Laclos, 1782) joue de la subtile complexité des relations entre les sexes.

26.03.2013     Amour romantique et ironie
L’amour romantique exalte les émotions d’un moi en quête de l’union parfaite avec l’être aimé. Il se nourrit de sentiments exacerbés, de souffrances et de langueurs, prend à témoin la nature, confidente de ses aspirations. Je propose, dans cette leçon, d’étudier la distance ironique avec laquelle Flaubert représente l’amour dans la société française de la première moitié du XIXe siècle, et le contrepoint polyphonique qui lui permet de mettre en échec une conception idéalisée du sentiment amoureux.

09.04.2013     De l’amour cynique à l’amour rédempteur
Dans cette dernière leçon, je voudrais présenter de manière contrastive deux conceptions de l’amour exprimées au cours du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Belle du Seigneur (Albert Cohen, 1968) est le roman d’un amour fou et désespéré, mis en scène du point de vue de l’homme séducteur et conquérant, dominant largement la femme empêtrée dans sa petitesse. En revanche, La femme promise (Jean Rouaud, 2009) est un hymne à la beauté et à la vertu de l’amour qui, allié à l’art, permet à l’écrivain de se transcender.
 est Professeur de langue et littérature françaises à l’Université du Luxembourg depuis 2008, après avoir exercé à l’Université de Rouen en qualité de Professeur de Sciences du langage. Elle enseigne la stylistique, la rhétorique et la pragmatique des textes essentiellement littéraires. Spécialiste de l’oeuvre de Jean Rouaud (Prix Goncourt 1990), elle a consacré à cet auteur une quinzaine d’articles de même que deux ouvrages critiques.


In memoriam Jean-Claude Asselborn

Une impitoyable maladie supportée avec un courage exemplaire a empêché M. Jean-Claude Asselborn, professeur émérite à l'Université du Luxembourg, de donner le cycle d' "Amphi ouvert"

L’art du secret – Confidentialité, discrétion et confiance dans la société de l’information

prévu au second semestre de l'année académique 2010-2011.

Jean-Claude Asselborn est décédé le 10 septembre 2011 à l'âge de 66 ans. Nous garderons toujours de lui un souvenir ému.



Série VIII : En neie Bléck op d’Lëtzebuerger Geschicht 

Michel Pauly Université du Luxembourg

09.10.2012    En neie Bléck?

23.10.2012    Vun de Kelte bei d’Réimer: e fréit Beispill vun Akkulturatioun   

13.11.2012    Lëtzebuerger Herrscher op europäeschem Plang 

20.11.2012    1815-1890: En neit Lëtzebuerg

04.12.2012    Zwee Weltkricher an en Debat ëm Onofhängegkeet an Identitéit

Série VII : Den Ënnergank vun den Ideologien – e philosopheschen Iwwerbléck 

Paul Kremer Université du Luxembourg

22.02.2012  Déi dräi Ethike vun haut

29.02.2012 Den Doud vun den Ideologien tëscht 1939 an 1989   

07.03.2012 Eng Philosophie vun Antiquairen  

14.03.2012 Fräiheet a non-dits

21.03.2012 D’Welt kippt

Série VI : L’évolution de l’espèce humaine : de Toumaï à Cro-Magnon 

Philippe Vidal  INRAP – Institut national de recherches archéologiques préventives

27.10.2011 Origine des grands singes et principales caractéristiques de notre espèce

10.11.2011 Des derniers ancêtres communs aux premiers représentants du genre homo   

08.12.2011 Les premiers hommes à la conquête de l’Eurasie

05.01.2012 Les origines d’Adam et Eve ou l’émergence d’homo sapiens

14.05.2012  Les Néandertaliens

21.05.2012 Emergence et évolution des maladies infectieuses – approches paléobiologiques

Série V : Histoire des techniques – chapitres choisis

18.11.2010 André Guillerme CNAM, Paris Les révolutions artisanales et industrielles (Xe-XXe s.)

16.12.2010 Michel Letté CNAM, Paris Les ingénieurs, la rationalisation et l’organisation de la production industrielle (XIXe-XXe s.)

13.01.2011 Michel Letté CNAM, Paris L’essor de la bourgeoisie et la culture scientifique (XVIIIe-XXe s.)

27.01.2011 André Guillerme CNAM, Paris Les infrastructures des transports : routes, chemins de fer, aéroports

21.06.2011 Thierry Lalande CNAM, Paris La production du luxe : l’exemple des instruments scientifiques (XVe-XIXe s.)


Série IV : Komplexe Systeme

27 avril 2010 Klaus Mainzer TU München Chaos, Ordnung und Selbstorganisation. Herausforderungen der Komplexitätsforschung in Natur, Technik, Wirtschaft und Gesellschaft

18 mai 2010 Thomas Lux Universität Kiel Finanzmärkte als komplexe Systeme

1 juin 2010 Hans von Storch GKSS Geesthacht Klimamodelle – was können sie und was können sie nicht?

15 juin 2010 Joachim Funke Universität Heidelberg Komplexe Systeme aus Sicht der Psychologie

6 juillet 2010 Frank Jülicher MPI für die Physik komplexer Systeme, Dresden Krafterzeugung und Dynamik in lebenden Zellen


Série III : Voyage dans l'univers

Yaël Nazé Université de Liège

7 octobre 2009 Voyage dans le système solaire

14 octobre 2009  Promenade cosmique

25 novembre 2009  Astronomie des anciens

2 décembre 2009  Histoire du télescope

9 décembre 2009 Couleurs de l’univers


Série II : Mut zur Nachhaltigkeit

2 mars 2009 Ines Omann Sustainable Europe Research Institute, Wien Was verträgt unsere Erde noch? Wege in die Nachhaltigkeit

16 mars 2009 Hermann-Josef Wagner Ruhr-Universität Bochum Was sind die Energien des 21. Jahrhunderts? Der Wettlauf um die Lagerstätten

30 mars 2009 Hannes Petrischak ASKO Europa Stiftung Ende der Artenvielfalt? Gefährdung und Vernichtung von Biodiversität

27 avril 2009 Klaus Hahlbrock Max-Planck-Institut für Züchtungsforschung, Köln Kann unsere Erde die Menschen noch ernähren? Bevölkerungsexplosion – Umwelt – Gentechnik

11 mai 2009 Stefan Kaufmann Max-Planck-Institut für Infektionsbiologie, Berlin Wächst die Seuchengefahr? Strategien zur Seucheneindämmung in einer vernetzten Welt


Série I : Wer bin ich - und wenn ja, wie viele?

Richard David Precht

13 octobre 2008 Wer ist „Ich“? Der Herr im eigenen Haus

27 octobre 2008 Was ist Freiheit? Kann ich wollen, was ich will?

10 novembre 2008 Was ist Moral? Ich fühle was, was Du auch fühlst

24 novembre 2008 Was ist Liebe? Ein unordentliches Gefühl

8 décembre 2008 Was ist Glück? Inseln der Seligkeit