Étapes clés depuis 2003 pour l'Université

2017

  • Le professeur Björn Ottersten, directeur du centre de recherche Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) de l’Université du Luxembourg et expert en systèmes cognitifs a obtenu une « ERC Advanced Grant ».

2016

  • Le professeur Alexandre Tkatchenko de l'unité de recherche en Physique et sciences des matériaux de l’Université obtient le très convoité « Consolidator Grant » remis par le Conseil Européen de la Recherche (ERC). Alexandre Tkatchenko étudie les interactions entre les molécules qui déterminent les propriétés et le comportement des matériaux. Jusqu’à maintenant, cinq chercheurs de l’Université ont obtenu une bourse de l’ERC.
  • Le 1er octobre 2016, le conseil de gouvernance lance officiellement le Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History (C2 DH), troisième centre interdisciplinaire de l’Université. Le centre réunira une équipe de chercheurs et d’experts dédiés à l’étude, à l’analyse et à la dissémination de l’histoire contemporaine du Luxembourg et de l’Europe.
  • L'Université célèbre l'inauguration du nouvel Institut Robert Schuman des Affaires Européennes, après s’être vu octroyer un financement de la Commission européenne au titre du label "Centre d'excellence Jean Monnet". L'institut se concentrera sur l'étude interdisciplinaire des affaires européennes et de l'Union européenne.
  • L'Université crée au sein de la Faculté de Droit, d'Économie et de Finance une nouvelle chaire financée dans le domaine des marchés financiers et du post-marché, la « Chair in Capital Markets and Post Trade », en collaboration avec sept partenaires du secteur des services financiers et juridiques.
  • L’Université est en 58e position dans le classement « Computer science » du célèbre « Times Higher Education (THE) World University Rankings », dans un peloton d’universités qui rassemble notamment King´s College London (52e) et l’Université de Stuttgart (60e) ou le KTH Royal Institute of Technology en Suède (73e).
  • L'Université se place en 178e position au niveau mondial lors de l'édition 2016-2017 du Times Higher Education (THE) World University Rankings.
  • Le CVCE intègre l’Université du Luxembourg le 1er juillet 2016.
  • L'Université se place en 14e position au niveau mondial lors de l'édition 2015-2016 du Times Higher Education (THE) 150 Under 50 Rankings.
  • Le professeur Lionel Briand, détenteur d’une bourse PEARL du Fonds National de la Recherche (FNR) et vice-directeur du Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) à l’Université du Luxembourg, reçoit une « ERC Advanced Grant » pour sa recherche dans le domaine de la sécurité et de la fiabilité de systèmes logiciels. Lionel Briand devient ainsi le premier chercheur basé au Luxembourg à recevoir la plus prestigieuse des bourses de recherche de l’Union européenne.
  • Le Dr Massimiliano Esposito, physicien au sein de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication, est le troisième chercheur de l'Université du Luxembourg à recevoir la prestigieuse bourse de recherche « Consolidator Grant » octroyée par le Conseil Européen de la Recherche (ERC).

2015

  • L'Université se place en 193e position au niveau mondial lors de l'édition 2015-2016 du Times Higher Education (THE) World University Rankings.
  • Signature du premier accord de coopération entre l'Université et l’institut de recherche socioéconomique LISER
  • Le rectorat, l'administration centrale et la Faculté des Lettres, des Sciences humaines, des Arts et des Sciences de l’Éducation (FLSHASE) déménagent sur le Campus de Belval, qui devient le nouveau siège de l'Université. Ce nouveau campus symbolise la vision d'avenir du Luxembourg : un pays qui se réinvente en investissant dans la recherche publique d'excellence pour en faire un nouveau levier économique.
  • ITTM est une spin-off du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université, spécialisée dans la préparation et l’analyse de données provenant d’essais cliniques dans tous les domaines de la recherche biomédicale.
  • Le Prix Charlemagne européen pour la jeunesse 2015 est décerné à des étudiants de l'Université du Luxembourg.
  • Le professeur Jan Lagerwall, physicien à l’Université du Luxembourg, obtient la très renommée « Consolidator Grant » du Conseil européen de la recherche (CER), l’une des bourses de recherche les plus prisées en Europe. Jan Lagerwall est le deuxième chercheur de l'Université du Luxembourg à se voir décerner cette bourse du CER.
  • Le Fonds National de la Recherche (FNR) au Luxembourg crée le premier « Centre National d'Excellence en Recherche » (National Centre of Excellence in Research, NCER). Ce NCER consacré à la recehrche sur la maladie de Parkinson est coordonné par le Prof. Rudi Balling, directeur du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l'Université du Luxembourg.
  • Tenue de la première journée portes ouvertes de l'Université sur le Campus de Belval : présence record de 3 000 personnes.
  • Le comité d’évaluation de l'Université publie son rapport « External Evaluation of the University of Luxembourg – Follow-up Report (March 2015) ».
  • Les premiers collaborateurs et collaboratrices de la Faculté des Lettres, des Sciences humaines, des Arts et des Sciences de l’Éducation (FLSHASE) inaugurent les bureaux de la « Maison des Sciences Humaines » à Belval.
  • Le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) fête son 5ème anniversaire.
  • Les premiers collaborateurs et collaboratrices de l’administration de l’Université inaugurent les bureaux de la « Maison du Savoir » à Belval.
  • Le Prof. Rainer Klump, nouveau recteur de l'Université, prend ses fonctions le 1er janvier.

2014

  • Inauguration de la plus grande résidence étudiante à Belval : UNI-VAL I.
  • Première réunion du Conseil de gouvernance à la « Maison du Savoir » à Belval.
  • Première remise de diplômes dans la « Maison du Savoir » à Belval.
  • Le Bundespräsident allemand Joachim Gauck visite le site de Belval.
  • Présentation du troisième plan quadriennal (2014-2017) de l’Université et de ses priorités scientifiques centrales & domaines.

2013

  • La deuxième évaluation externe de l’Université est présentée au public par le président du comité d’évaluation, le Dr Páll Skúlason, et le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, François Biltgen.
  • Inauguration officielle des travaux de la « Maison du Nombre » et de la « Maison des Arts et des Étudiants », ainsi que de la bibliothèque universitaire – la « Maison du Livre » – à Esch-Belval.
  • La ville d’Esch-sur-Alzette annonce le financement d’une chaire en « Social Business and Social Management ».

2012

  • L’Université commence à faire parler d’elle dans la presse internationale (Die Zeit, Times Higher Education, The Financial Times, Frankfurter Allgemeine Zeitung, etc.), toujours en des termes élogieux.
  • Nomination du nouveau président du Conseil de gouvernance, le juge Marc Jaeger.
  • Le Fonds National de la Recherche octroie à l’Université deux chaires PEARL d’une valeur totale de plus de neuf millions d’euros pour cinq ans. Elles sont confiées aux professeurs Lionel Briand et Louis Chauvel.
  • Dans le cadre de sa visite officielle au Luxembourg, la reine Beatrix des Pays-Bas se rend sur le Campus Limpertsberg et assiste à une table ronde consacrée à « L’Europe après la crise ». La reine visite également le LCSB sur le campus de Belval.
  • Dans le cadre de sa visite officielle au Luxembourg, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, prononce un discours devant les étudiants de l’Université du Luxembourg.
  • L’Université lance cinq écoles doctorales en biomédecine des systèmes et biomédecine moléculaire, en économie et finance, en éducation, en droit et en informatique.
  • L’UNESCO octroie une chaire en droits de l’homme à l’Université. Elle est confiée au professeur Jean-Paul Lehners.
  • Signature d’un accord avec le Max Planck Institute Luxembourg for International European and Regulatory Procedural Law.
  • Le centre interdisciplinaire SnT obtient désormais plus de la moitié de son financement grâce à des fonds externes.

2011

  • L’Université présente son premier rapport d’exécution au gouvernement. Celui-ci contient des données d’index qui permettent de vérifier la progression de l’Université vis-à-vis des objectifs qu’elle s’était fixés dans le plan quadriennal.
  • Inauguration de la « Maison de la Biomédecine », le premier bâtiment de l’Université à Esch-Belval, qui abrite le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB).
  • Signature d’un accord global avec le Parlement pour l’aider à analyser les résultats des élections.
  • Lancement de « Campus Carrières », un bureau d’orientation professionnelle pour étudiants.
  • 60 doctorants reçoivent leur diplôme.

2010

  • Présentation du deuxième plan quadriennal (2010-2013) de l’Université et de ses cinq priorités.
  • Près de 2000 visiteurs participent aux Journées portes ouvertes annuelles de l’Université.
  • Le premier producteur sidérurgique mondial, ArcelorMittal, finance une chaire en ingénierie des façades.
  • Sur l’invitation de l’Université, le Conseil scientifique du CER se réunit au Luxembourg et co-organise un atelier consacré à « L’évaluation de la recherche interdisciplinaire ».
  • Signature d’un accord de partenariat majeur avec l’opérateur de satellites mondial SES. Cet accord prévoit le financement d’une chaire en droit de l’espace ainsi qu’un important accord de coopération avec le SnT.
  • La Deutsche Bank annonce le financement d’une chaire en finance internationale. Une chaire symbolique est décernée à l’Université par l’intermédiaire du premier ministre Jean-Claude Juncker.

2009

  • Lancement du premier centre de recherche interdisciplinaire de l’Université : l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT).
  • Nomination du nouveau Conseil de gouvernance et de son président, Raymond Kirsch.
  • Cérémonie d’inauguration des travaux du premier bâtiment de l’Université à Esch-Belval, la « Maison du Savoir ».
  • La société ATOZ annonce le financement d’une chaire en droit fiscal international et européen.
  • Le Dr Rudi Balling est nommé à la tête du futur Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB), le deuxième centre interdisciplinaire de l’Université.
  • L’a.s.b.l. Luxembourg Business Academy est créée en collaboration avec la Chambre de Commerce.
  • Le gouvernement décide de scinder la Faculté de Droit, d’Économie et de Finance entre le futur site de Belval et le Campus Limpertsberg.
  • Le Dr René Leboutte reçoit la chaire Jean Monnet en histoire de l’intégration européenne.

2008

  • Le gouvernement annonce une initiative de partenariat stratégique avec trois instituts de recherche américains, dans le but de développer un centre d’expertise en médecine moléculaire. Les trois centres de recherche publics et l’Université fonderont ensemble une « biobanque » luxembourgeoise. Signature d’un important accord entre l’Université et l’Institute of Systems Biology (Seattle).
  • Le Néerlandais Dr. Christian Wolff est nommé directeur de la Luxembourg School of Finance de l’Université.
  • Cinq ans après sa création, la jeune université compte 4 000 étudiants, dont 200 doctorants, près de 30 formations, une vingtaine de partenariats avec des universités étrangères et 150 professeurs et chargés de cours.
  • meet@uni.lu, le salon de recrutement pour les étudiants organisé chaque année par l’Université, rencontre un franc succès, avec 100 sociétés participantes et 2 000 visiteurs.

2007

  • Dans le cadre d’une visite officielle, la reine Sofia d’Espagne et la grande-duchesse Maria Teresa honorent l’Université du Luxembourg d’une visite royale sur le Campus Limpertsberg.
  • Le partenariat conclu entre l’Université et la Chambre de Commerce du Luxembourg aboutit au lancement du « Master in Entrepreneurship and Innovation », une formation unique en son genre.
  • La première société « spin-off » naît de l’unité de recherche en Sciences de la Vie de l’Université dans le domaine de la technologie de la santé.
  • Le projet du bâtiment central de l’Université à Esch-Belval, la « Maison du Savoir », est présenté au public.
  • Signature d’un contrat entre la Ville de Luxembourg et l’Université à propos de la deuxième chaire en recherche en développement urbain.
  • Lancement de la première évaluation externe de l’Université.

2006

  • Le Fonds National de la Recherche mène l’étude Foresight, visant à identifier les domaines de recherche qui doivent être privilégiés dans le secteur public.
  • Conclusion des premiers accords avec des universités étrangères, notamment avec des universités chinoises pendant la visite officielle du Luxembourg en Chine.
  • Le fabricant japonais TDK Corporation octroie plusieurs millions d’euros à l’Université pour financer une chaire visant à étudier les matériaux pour les cellules solaires en utilisant des semi-conducteurs composés.
  • Établissement d’une fondation chargée de fournir une aide financière et des conseils à la Luxembourg School of Finance de l’Université.

2005

  • Un nouveau président reprend la tête de la jeune Université du Luxembourg : le physicien Rolf Tarrach, un Espagnol aux origines allemandes.
  • Lancement de plusieurs nouvelles formations de Bachelor à l’automne 2005.
  • Le nouveau président présente le cadre stratégique de l’Université pour les quatre prochaines années.
  • Décision du gouvernement vis-à-vis du futur site de l’Université : l’administration, la faculté des sciences et la faculté des sciences humaines seront déplacées sur la friche industrielle de Belval-Ouest, dans la future « Cité des Sciences ».

2004

  • Le premier recteur de l’Université du Luxembourg, le Canadien François Tavenas, décède en février 2004, quelques semaines à peine après avoir pris ses fonctions.
  • Le gouvernement accepte de soutenir la création de centres scientifiques et technologiques d’excellence, c’est-à-dire de concentrer les efforts sur un nombre limité de secteurs de pointe qui revêtent une dimension internationale tout en bénéficiant au pays dans son ensemble.

2003

  • Le 12 août 2003 marque le début d’une nouvelle ère dans l’histoire de la politique éducative du Luxembourg. Avec l’adoption de la loi sur l’enseignement supérieur, le rêve du Luxembourg de se doter d’une université devient réalité.

    Quatre institutions distinctes sont rassemblées pour former la seule et unique « Université du Luxembourg ». La vie académique restera répartie sur trois sites : le Campus Limpertsberg, le Campus Kirchberg et le Campus Walferdange.

    L’Université du Luxembourg vient répondre au besoin d’une réorientation économique du Grand-Duché. La nouvelle institution entend faire revenir le potentiel intellectuel dans le pays et offrir un enseignement à domicile à toutes les personnes qui n’ont pas la possibilité d’aller étudier à l’étranger. L’idée est de créer une université internationale et multilingue centrée sur la recherche.