Page d'accueil // Université // Actualités // Événements // Séminaire international : "Les Luxembourg ci-delà des Alpes (LUXDYNAST)"

Séminaire international : "Les Luxembourg ci-delà des Alpes (LUXDYNAST)"

twitter linkedin facebook google+ email this page
Add to calendar
Date de l'événement : lundi 18 juin 2018 08:00 - 18:00
Lieu : Villa Finaly
Via Bolognese, 134 R
50139 Florence

Alors que la bataille de Worringen avait entraîné en 1288 la défaite et la mort du comte Henri VI de Luxembourg et semblé marquer ainsi un violent coup d’arrêt au développement de la puissance territoriale des Luxembourg, l’élection de son fils Henri VII comme roi des Romains en 1308 puis son couronnement impérial en 1312 ouvrirent une période de plus d’un siècle durant laquelle la dynastie des Luxembourg devint un acteur essentiel dans la politique d’Empire : d’abord sous Jean l’Aveugle, roi de Bohême (1311-1346) et puissant rival de l’empereur Louis de Bavière (1328-1347), puis sous Charles IV, Wenceslas et Sigismond, rois des Romains et empereurs entre 1355 et 1437.

Ce rang nouveau s’accompagna d’un considérable élargissement des territoires placés sous leur contrôle. La gestion d’un tel réseau territorial, parce qu’il englobait des traditions, des réalités politiques et des temporalités très disparates, impliquait une articulation permanente entre « penser global » et « agir local ». Celle-ci constitue le questionnement central du projet LUXDYNAST initié à l’Université du Luxembourg en décembre 2015 et prévu pour une durée de trois ans.

Afin de dépasser les limites habituelles d’une approche « top-down » uniquement attentive aux politiques conduites à la tête de l’Empire, ce projet cherche à prendre pleinement en compte les différentes modalités concrètes des relations qui unissent, en un contrat constamment négocié et réactualisé, le pouvoir central et les différentes sociétés politiques locales. Ces relations seront appréhendées par le biais de trois grands axes de recherche : 1/ la question du pouvoir, en portant l’attention sur la cour, l’administration et l’exercice du pouvoir par le souverain ; 2/ la gestion du « local », entre délégation et participation ; 3/ la prise de décision, la construction du consensus et la gestion des moments de crise.

La rencontre intitulée "Les Luxembourg ci-delà des Alpes" sera l’occasion de passer le cas italien au crible de ces questionnements, à rebours des postulats de l’historiographie italienne traditionnelle. Celle-ci considérait en effet que la mort de Frédéric II en 1250 puis la violente défaite en 1268 de son dernier descendant, Conradin, face à Charles d’Anjou, scellait l’autonomie définitive de communes dont la sujétion à l’autorité impériale serait dès lors devenue une simple fiction théorique. Les Luxembourg auraient ensuite échoué à rematérialiser celle-ci : le passage d’Henri VII dans la péninsule entre 1310 et 1313 était ainsi présenté comme une vaine tentative de restauration d’emblée vouée à l’échec, au point qu’on ne jugea même pas nécessaire d’étudier l’action de ses descendants auprès des cités italiennes, pourtant clairement attestée aussi bien sous Jean l’Aveugle que sous Charles IV.

Des études récentes et novatrices centrées sur les entreprises d’Henri VII et de Jean l’Aveugle ont cependant permis de largement nuancer cette vision, en démontrant en particulier combien leur action avait contribué au bouleversement des structures politiques communales. Prenant acte de ces renouvellements, la rencontre aura pour objectif de les prolonger et de les élargir, en tentant d'éclairer les différentes formes des échanges – politiques, culturels et économiques – entre les Luxembourg et les sociétés politiques locales jusqu’à la fin du règne de Charles, lequel sera ainsi enfin pleinement pris en considération. Les modalités en seront les suivantes :

Quatre zones idéal-typiques définies par la configuration en leur sein des rapports entre pouvoirs communaux, pouvoirs seigneuriaux et pouvoirs supérieurs (Piémont, Lombardie, Toscane, État pontifical), et deux villes irréductibles à l'un de ces quatre modèles (Venise et Gênes) seront abordées chacune par un intervenant et discutées au cours d’un séminaire international qui se tiendra à l’université de Florence le 18 juin 2018.

Fichier : Argumentaire séminaire Les Luxembourg ci-delà des Alpes.pdf 98,05 kB
logo_seminaire_luxdynast