Page d'accueil // Université // Actualités // Diaporama // « La divison de l’internet ? » - Réflections à la Rentrée Académique

« La divison de l’internet ? » - Réflections à la Rentrée Académique

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le jeudi 03 octobre 2019

L’internet n'est pas une structure monolithique uniforme. Au contraire, il s’agit davantage d'une construction fragile et contingente faite de matériels, de logiciels, de normes et de bases de données.

Divers acteurs privés et publics gouvernent cette structure. Par conséquent, elle se trouve en constante évolution et soumise à des pressions politiques, mais offre également de nombreuses perspectives d'avenir. C’est sur cet aspect que porta le discours du Prof. Kieron O'Hara à la Rentrée Académique 2019, intitulé « Four Internets: The Ethics and Geopolitics of the Internet ».

La Rentrée Académique lance officiellement l’année académique à l'Université du Luxembourg. C'est l'occasion de célébrer le début du semestre, de récompenser l'excellence parmi sa communauté, mais aussi d'aborder des questions pertinentes pour la recherche, l'Université et la société, tel que l’espace numérique contemporain.

Quatre modèles d'internet

O'Hara a présenté quatre modèles d'internet. Depuis le temps où ses créateurs l'ont conçu comme un internet ouvert (le modèle « Silicon Valley Open Valley »), la politique mondiale a laissé son empreinte. Le modèle de jadis s'est depuis transformé. Il représente aujourd’hui plusieurs visions géopolitiques concurrentes : « The Bourgeois Internet » vise à minimiser le mauvais comportement et à protéger la vie privée ; « the Paternal Internet » s’appuie sur des technologies de surveillance pour assurer la cohésion sociale autour de valeurs précises ; et « the Commercial Internet » considère les ressources en ligne en tant que propriété privée. Ces modèles sont mis en avant par la Silicon Valley, l’Europe, la Chine et les États-Unis, quoique d’autres gouvernements ou région adhèrent à l’un ou l’autre modèle.

La façon dont internet est dirigé et les formes que cette structure adoptera sont des questions d'intérêt global. Internet touche la vie de milliards de personnes et ce nombre s’accroît chaque année. Actuellement, ces quatre modèles coexistent, et d’autres modèles potentiels sont proposés. Au moment où de nombreuses personnes prédisent un changement négatif et nocif dans les structures et la distribution du pouvoir, O'Hara garde espoir : "Pouvons-nous plaider en faveur un internet neutre et bienveillant au sein duquel les opinions et la diversité sont respectées ?

À propos de Kieron O'Hara

Kieron O'Hara est professeur en électronique et informatique à l'Université de Southampton. Son discours est basé sur l'article "Four Internets - The Geopolitics of Digital Governance", qu'il a publié avec Dame Wendy Hall, professeur regius à l'Université de Southampton. L'article a été publié en 2018 par le Centre for International Governance Innovation (CIGI) et est disponible en ligne ici.