Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // Une exposition digitale sur la « Grande Guerre » au Luxembourg

Une exposition digitale sur la « Grande Guerre » au Luxembourg

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le jeudi 19 avril 2018

L’exposition digitale « Éischte Weltkrich: La Grande Guerre au Luxembourg » est un projet développé par le Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History de l’Université du Luxembourg (C²DH), ayant comme objectif d’aborder une période importante mais négligée et peu étudiée de l’histoire nationale.

L’exposition a été inaugurée le jeudi 19 avril en présence du premier ministre Xavier Bettel. Le projet résulte d’un projet de recherche lancé en février 2016 avec le soutien du ministère d’État. S’appuyant sur les collections et l’expertise de certains musées, archives et institutions culturelles majeurs du pays, le projet a progressivement approfondi et élargi son ambition et entend devenir une ressource digitale durable.

L’exposition est conçue pour intéresser une large panoplie d’utilisateurs ayant des intérêts et degrés d’expertise variés. Il est disponible en trois langues (français, allemand et anglais) et offre quatre modes de navigation indépendants mais interconnectés. Des sections additionnelles du site web comprennent des pages éducatives pour les écoles et des articles académiques téléchargeables.

Quatre points d'entrée interconnectés

Les thèmes explorés sont, entre autres, l’occupation du Luxembourg par l’armée allemande, les problèmes d’approvisionnement de la population et leurs conséquences, les tensions sociales et politiques ainsi que la manière dont la « Grande Guerre » a marqué l’historiographie et la mémoire collective du pays.

Les quatre modes de navigation sont :

  • Quatre grands thèmes – Occupation, Faim, Chagrin et Perte, Après-guerre –, présentés comme des narrations multimédias fortement visuelles, illustrent l’impact de la Première Guerre mondiale au Luxembourg.
  • La collection est une archive digitale composée d’images, films, articles de presse, livres, lettres, journaux personnels et documents officiels. Un moteur de recherche permet de filtrer les résultats selon types de source, périodes ou mots-clés. Chaque image ou artefact est accompagné d’une légende et de métadonnées.
  • Sur une carte interactive du Luxembourg, l’utilisateur peut localiser les sites liés à des événements de la Grande Guerre (p. ex. lieux ayant subi des bombardements) et à sa mémoire (cimetières militaires, monuments, etc.).
  • Une chronologie présente les événements marquants des années 1914-1920 en les liant avec les objets de la collection.

Deux sections supplémentaires du site s’adressent à des publics plus ciblés. La première, « éducation », réalisée en concertation avec l‘ Association luxembourgeoise des Enseignants d’Histoire (ALEH), propose un éventail d’activités pédagogiques pour l’enseignement secondaire. Chacune des activités proposées prend un objet de la collection du site comme point de départ pour explorer le contexte historique plus large. Le but est d’inciter à l’étude de l’histoire locale et d’engager les élèves dans des travaux de recherche en ayant recours aux outils et ressources numériques.

La deuxième de ces sections supplémentaires, « ressources », regroupe des articles scientifiques sur différents sujets liés au thème général de l’exposition.

 

Un programme diversifié et collaboratif

L’exposition digitale « Éischte Weltkrich » du C²DH a été réalisée en collaboration avec les Archives nationales de Luxembourg, la Bibliothèque nationale de Luxembourg, le Centre de Documentation sur les Migrations Humaines, le Centre national de l’audiovisuel, le Musée national d’histoire et d’art ainsi que le Musée national d’histoire militaire. Un partenariat a également été mis en place avec Europeana 14-18, une vaste collection digitale sur la Première Guerre mondiale, riche de plusieurs centaines de documents, images et artefacts liés au Luxembourg.

Le projet de recherche englobe un programme d’activités annexes, conférences, ateliers et publications. C’est ainsi que le C²DH a participé à la conception de l’exposition « Être ailleurs en temps de guerre (14-18) – Étrangers à Dudelange / Dudelangeois à l’étranger » qui peut actuellement être visitée au Centre de documentation sur les migrations humaines à Dudelange et qui s’accompagne d’un cycle d’événements et de conférences en 2018. L’exposition digitale « Éischte Weltkrich » et l’exposition à Dudelange bénéficient toutes les deux du label « Année européenne du patrimoine culturel 2018 ».

Les responsables du projet de recherche « Éischte Weltkrich » au sein du C²DH sont le Prof. Andreas Fickers et le Prof. Ass. Denis Scuto ainsi que la coordinatrice, le Dr Sandra Camarda. Le projet est financé par une convention entre le ministère d’État et l’Université du Luxembourg.

L’exposition peut être découverte sur www.ww1.lu.