Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // Résultats du Conseil de gouvernance du 27 mars 2020

Résultats du Conseil de gouvernance du 27 mars 2020

twitter linkedin facebook email this page
Publié le mardi 31 mars 2020

Le Conseil de gouvernance de l’Université a tenu une séance le 27 mars 2020. Compte tenu de la pandémie COVID-19 et des dispositions mises en place par le gouvernement pour la tenue de réunion des conseils d’administration, la réunion plénière du Conseil s’est tenue en vidéo-conférence.

Les points à l’ordre du jour du Conseil de gouvernance avaient en amont été analysés par les comités spécialisés du Conseil. Le rectorat a discuté avec le Conseil des impacts de la pandémie sur les activités de l’Université et des mesures à mettre en place, tant en recherche que dans l’organisation des études.

Lors de cette séance, le rectorat a présenté au Conseil de gouvernance les comptes 2019 de l’Université audités par Grant Thornton et avisés favorablement par le Conseil universitaire. Le Conseil de gouvernance a arrêté les comptes 2019, a donné décharge au rectorat, et demandera décharge au gouvernement en conseil. L’exercice 2019 se conclut sur un résultat positif de 5 millions d’euros, somme que le Conseil a unanimement décidé d’affecter à la réserve.

Lors de la même séance, le Conseil de gouvernance a approuvé la création du Bachelor en médecine. La création de cette formation s’inscrit dans le cadre de la stratégie de contribution de l’Université à la pérennisation de l’approvisionnement en médecins du Luxembourg arrêtée le par le Conseil le 10 décembre 2016. Le Bachelor sera ouvert à la rentrée du semestre d’hiver 2020-2021. A l’issue de la première année, et après un examen classant, les étudiants pourront choisir soit de poursuivre leur formation à l’Université du Luxembourg, soit de rejoindre une université partenaire en France, en Belgique ou en Allemagne. Faisant en particulier référence au contexte actuel, le Conseil de gouvernance a salué ce développement très important pour les activités de l’Université. La prochaine étape consistera à la mise en place de spécialisations en neurologie et en oncologie.