Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // ParkinsonNet – Une prise en charge optimale grâce à un nouveau réseau

ParkinsonNet – Une prise en charge optimale grâce à un nouveau réseau

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le vendredi 23 mars 2018

L’objectif de ParkinsonNet Luxembourg, bientôt opérationnel au Grand-Duché et soutenu par le ministère de la Santé, est de créer un réseau national de professionnels de santé impliqués dans les soins et la prise en charge des patients parkinsoniens.

« Nous voulons offrir aux patients luxembourgeois des conditions de traitement optimales, les aider à maintenir leur qualité de vie et leur donner la possibilité de mener une vie autonome. » explique le Prof. Rejko Krüger du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxembourg, neurologue et chercheur spécialiste de la maladie de Parkinson.

Des échanges étroits entre médecins traitants, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, orthophonistes, chercheurs, patients et associations de patients sont particulièrement importants pour les personnes touchées par la maladie de Parkinson. Les soins intégrés qui en résultent garantissent que les dernières connaissances issues de la recherche profitent directement aux patients sous forme de mesures thérapeutiques adaptées et personnalisées.

Œuvrer pour la meilleure qualité de vie possible

ParkinsonNet souhaite garantir la meilleure qualité de vie possible aux patients atteints de la maladie de Parkinson grâce, entre autres, à la formation continue des différents professionnels de santé du réseau. Les patients pourront ainsi directement bénéficier des derniers savoirs et connaissances de la recherche. Ils pourront également participer à des formations pour être informés sur les multiples aspects de leur maladie, et pour améliorer leur condition physique et leur autonomie. Afin d’assurer des standards de qualité dans la prise en charge des patients, des certifications pour les professionnels de santé sont aussi prévues.

« En parallèle, nous élargirons la coopération interdisciplinaire entre les experts de la maladie de Parkinson, en leur permettant de partager leur savoir et expérience au sein de notre nouveau réseau. » déclare Rejko Krüger.

Un réseau national

L’expérience menée aux Pays-Bas a montré que l’étroite mise en réseau des médecins traitants, thérapeutes et chercheurs présente de nombreux avantages. Comme le Prof. Bas Bloem, directeur de ParkinsonNet aux Pays-Bas, l’a souligné au cours de la cérémonie de lancement : « Grâce au réseau ParkinsonNet, le nombre d’hospitalisations dues aux complications associées à la maladie de Parkinson a considérablement diminué aux Pays-Bas. Les patients ont également déclaré qu’ils se sentaient plus en confiance par rapport à leur prise en charge, et se sont montrés plus proactifs dans le maintien de leur autonomie. »

Stéphane Pallage, Bastiaan Bloem, Rejko Krüger, Jean-Claude Schmit, Marc Shiltz

De gauche à droite sur la photo : Stéphane Pallage (Recteur de l'Université du Luxembourg), Bastiaan Bloem (ParkinsonNet Netherlands), Rejko Krüger (LCSB), Jean-Claude Schmit (Direction de la santé, Ministère de la Santé), Marc Shiltz (Fonds National de la Recherche), © Université du Luxembourg 2018

 

De plus, le système de santé néerlandais bénéficie aussi de cette étroite mise en réseau des soins, de la prise en charge et de la recherche vers de nouvelles thérapies : « 7% des dépenses de santé annuelles liées à la maladie de Parkinson ont été économisées. » explique Bloem. « Nous espérons pouvoir bénéficier des mêmes retombées positives et suivre un chemin similaire au Luxembourg, » conclut Rejko Krüger.

- - -
Visitez ParkinsonNet Luxembourg, parkinsonnet.lu