Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // Nouvelles opportunités pour les étudiants en informatique

Nouvelles opportunités pour les étudiants en informatique

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le mardi 24 avril 2018

L’Université du Luxembourg a signé le 23 avril 2018 un accord avec Bâloise Assurances Luxembourg visant à faciliter les échanges en termes d’éducation et d’opportunités de recrutement pour les étudiants en Master Informatique.

Ce protocole d’entente (Memorandum of Understanding, MoU) a été signé par Stéphane Pallage, recteur de l’Université du Luxembourg, et Romain Braas, Administrateur-Directeur Général de Bâloise Assurances Luxembourg. Le professeur Pallage s’est félicité de cette initiative : « Ce type de partenariat va permettre à l’Université du Luxembourg de rester en phase avec les besoins du marché de l’emploi et d’offrir aux étudiants des possibilités d’acquérir une expérience pratique », a-t-il déclaré. M. Braas a souligné l’importance de cet accord : « Ce partenariat est une vraie source de fierté pour notre entreprise. Suite aux excellents résultats de notre partenariat dans le cadre du programme Bachelor en Gestion appliquée, ce nouvel accord vient renforcer notre collaboration avec l’Université du Luxembourg. Il vient en outre compléter à merveille nos initiatives actuelles en termes de responsabilité sociale et il nous donnera l’occasion d’encourager des jeunes talents motivés qui auront ainsi l’occasion de mettre en pratique le savoir qu’ils auront acquis dans le cadre de leurs études. »

Soutenir et recruter des étudiants en informatique

Cette coopération sera spécifiquement axée sur les compétences en informatique. La Bâloise soutiendra dans un premier temps cinq étudiants du Master in Information and Computer Sciences (MICS) avec une allocation mensuelle pendant 18 mois. En se basant sur les candidatures des étudiants, la société identifiera les candidats à fort potentiel au début du programme de Master en septembre.

Le groupe Bâloise à Luxembourg est en outre très intéressé par le recrutement de jeunes diplômés dotés de compétences en informatique. Les étudiants du MICS auront donc la possibilité de postuler pour un stage rémunéré de six mois au sein de l’entreprise. « Dans un secteur aussi concurrentiel que le nôtre, les diplômés en informatique sont très demandés et il est toujours difficile de trouver la bonne personne avec les bonnes compétences. Ce partenariat constitue donc une excellente opportunité pour nous de recruter des talents dans ce secteur et d’ajouter un canal de recrutement à nos filières existantes », a commenté Laurence Fransen, directrice des Ressources Humaines chez Bâloise Assurances Luxembourg.

Faire part de son expérience et encourager les collaborations au niveau des doctorants

L’accord stipule également d’impliquer des managers de la Bâloise pour intervenir lors de cours, ateliers ou autres activités avec des étudiants afin de partager leur expérience professionnelle et leurs connaissances du métier. Les étudiants pourront ainsi découvrir les dernières tendances et les spécificités du secteur de l’assurance et envisager des parcours de carrière potentiels.

Selon le MoU, il est prévu d’étendre ce partenariat aux études doctorales. Les étudiants de l’Université du Luxembourg pourraient à ce titre réaliser leur doctorat en collaboration avec la Bâloise. Les employés de la Bâloise pourraient quant à eux poursuivre un doctorat à l’Université du Luxembourg.

Renforcer les liens entre l’Université et l’industrie

L’Université du Luxembourg souhaite renforcer ses liens avec l’industrie. « Suite à la signature du MoU avec Ferrero en juillet 2017, qui affiche déjà des résultats très positifs, nous avons maintenant scellé une nouvelle collaboration avec l’un des acteurs majeurs du secteur de l’assurance au Luxembourg. Grâce à ces partenariats avec des entreprises, nous avons une meilleure compréhension des besoins du marché, ce qui nous permet de mieux préparer nos étudiants au succès dans leur carrière », explique le professeur Eric Tschirhart, Responsable du Transfert & Financement Technologique à l’Université du Luxembourg.

Droit d'image : © Bâloise Assurances Luxembourg