Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // Le français est la langue la plus demandée dans les offres d’emploi au Luxembourg

Le français est la langue la plus demandée dans les offres d’emploi au Luxembourg

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le vendredi 10 décembre 2010

Les langues dans les offres d’emploi du Luxemburger Wort, une nouvelle parution de l'université sur les exigences linguistiques dans les offres d'emploi au Luxembourg.

Vous aimeriez travailler au Luxembourg, mais vous n’êtes pas sûr d’avoir les compétences linguistiques adaptées au marché du travail luxembourgeois ? Alors la lecture de la nouvelle publication « Les langues dans les offres d’emploi du Luxemburger Wort» d’Isabelle Pigeron-Piroth et Fernand Fehlen vous éclaircira certainement sur le sujet. Cette étude a été mise à jour pour la deuxième fois en 2009 par les deux chercheurs de l’Université du Luxembourg et paraîtra dans la série des ‘Working Papers’ de l’Université.

L’objectif de l’étude est double : étudier les langues requises dans les offres d’emploi et vérifier si l’utilisation des langues varie avec le secteur dans lequel on travaille. Si l’accent principal de l’étude reste sur les annonces extraites du ‘Luxemburger Wort’, les auteurs ont toutefois introduit une étude supplémentaire consacrée au quotidien gratuit ‘L’Essentiel’, afin de tenir compte des mutations du paysage de la presse luxembourgeoise  et comparer ainsi les tendances dans les deux médias.

Le français est la langue la plus demandée, mais le multilinguisme est à la hausse également

Les auteurs de l’étude ont pu déceler une série d’évolutions intéressantes par rapport aux années précédentes. Tout d’abord, en vingt-cinq ans, le nombre d’annonces qui mentionnent explicitement des compétences linguistiques comme étant nécessaires pour obtenir le poste, a fortement augmenté. Si en 1983, uniquement la moitié des annonces exprimait explicitement des exigences linguistiques, en 2009, 7 annonces sur 10 le font. Autre fait important : le multilinguisme est en hausse dans les offres d’emploi – plus de compétences linguistiques sont requises de manière générale. Les auteurs le lisent comme le reflet d’une situation linguistique devenue plus complexe au fil des années. Par le passé, les compétences linguistiques considérées comme évidentes n’étaient pas systématiquement mentionnées dans l’annonce.

Le français est la langue la plus demandée dans les offres d’emploi du ‘Luxemburger Wort’ avec 61.1 % des annonces. L’évolution la plus frappante concerne cependant le luxembourgeois qui tend à être de plus en plus demandé, mais aussi souhaité dans les offres d’emploi. L’anglais, par contre, est moins souvent exigé depuis 1999. Ce résultat serait cependant moins le signe d’un désintérêt pour l’anglais que le reflet du fait que les recrutements des branches fortement demandeuses en anglais passent par d’autres canaux que les médias nationaux. En ce qui concerne l’étude de cas de ‘l’Essentiel’, l’image se présente un peu différemment. Dans 35.7 % des offres d’emploi publiées dans ce quotidien, aucune demande linguistique n’est formulée, et lorsqu’elle l’est, ce sont plutôt deux que trois langues qui sont exigées.

Dans une deuxième partie de la publication, les auteurs s’attachent à une analyse plus qualitative du contenu des offres d’emploi. A l’aide de quelques exemples, ils montrent non seulement à quel point les annonces peuvent être multilingues (ainsi une même offre peut être rédigée à la fois en luxembourgeois, français et allemand), mais aussi les divers procédés utilisés par les employeurs d’un même secteur pour rechercher des personnes au profil linguistique semblable.

---

L’étude peut être téléchargée sur le blog du « Laboratoire de linguistique et de littératures luxembourgeoises » : http://engelmann.uni.lu/wordpress