Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // « LALA » - Un programme préscolaire d’initiation à la lecture

« LALA » - Un programme préscolaire d’initiation à la lecture

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le mercredi 04 avril 2018

Des chercheurs de l'Université du Luxembourg ont mis au point un programme de lecture préscolaire qui vise à prévenir les difficultés d'apprentissage chez les enfants et à leur faciliter la scolarité.

Chaque année, presque 5 000 enfants sont admis dans l’enseignement préscolaire ("Spillschoul") au Luxembourg. Des études montrent qu’en lecture, près de la moitié des enfants de moins de neuf ans n’atteignent pas les normes nationales d'éducation.

Des chercheurs de l'Université du Luxembourg ont maintenant développé un programme qui aide à prévenir les difficultés d'apprentissage avant même qu'elles ne surviennent. Ce programme, appelé en luxembourgeois « LALA - Lauter lëschteg Lauter » (« tant de drôles de sons »), a été développé pour le 1er cycle scolaire.

Il s'agit de petits jeux de langues et d'activités, que l'enseignant peut faire plusieurs fois par semaine avec sa classe. Les activités s’articulent autour du perroquet Lala, qui vient rendre visite aux enfants dans la classe. Le matériel et les activités sont fondés sur les résultats d’études récentes et prennent en compte le contexte scolaire luxembourgeois, ainsi que le corps lycéen multilingue.

« Avant d’entrer à l’école primaire, les enfants doivent déjà avoir acquis des compétences qui faciliteront le processus d’apprentissage de la lecture. Avec des méthodes appropriées, il est possible de favoriser le développement de ces soi-disant « compétences précurseurs » dès l’école préscolaire », explique le Prof. Pascale Engel de Abreu, coordinatrice du projet à l'Université du Luxembourg.

Mis en pratique et évalué scientifiquement

Le programme a été testé et évalué scientifiquement durant cinq ans au Luxembourg. Plus de 200 enfants et huit écoles ont participé à cette étude. Quatre écoles ont travaillé avec le programme LALA pendant douze semaines, tandis que quatre autres écoles ont ont suivi le programme scolaire régulier. Les résultats sont très positifs : Dans les tests relatifs aux compétences nécessaires à l’apprentissage de la lecture, les enfants ayant participé au programme LALA ont obtenu de meilleurs résultats que les autres enfants. Pour les chercheurs, il est particulièrement encourageant que les enfants qui ne parlent pas le luxembourgeois à la maison ont également bien progressé grâce au programme - bien qu’il ait été mené en luxembourgeois.

« Je remarque que les enfants discernent déjà mieux le sons, ils peuvent localiser plus rapidement un son dans un mot ou épeler un mot », explique Nancy Kreis, enseignante en 2e cycle, dont les élèves ont travaillé avec le programme LALA l'année précédente.

L’évaluation scientifique du programme est terminée. Quatre écoles travaillent actuellement avec LALA. Le programme a reçu le soutien notamment du Lions Club Mondorf-les-Bains et du Fonds National de la Recherche (FNR), « Je suis ravie que le Fonds National de la Recherche nous soutient actuellement à intégrer les derniers résultats scientifiques au programme, de sorte que LALA puisse être utilisé très prochainement utilisé partout dans l’enseignement préscolaire luxembourgeois. » explique le Prof. Engel de Abreu.