Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // Grand Prix 2017 de l’Institut Grand-Ducal

Grand Prix 2017 de l’Institut Grand-Ducal

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le lundi, 20 novembre 2017

Le Grand Prix 2017 en Sciences géologiques de l’Institut Grand-Ducal a été remis par un jury international à Tonie Van Dam, vice-rectrice et professeure de géodésie physique à l’Université du Luxembourg.

Le jury l’a sélectionnée parmi sept candidats hautement qualifiés pour ses nombreuses publications scientifiques de haut niveau et ses approches novatrices en géodésie, la science qui mesure et étudie la forme géométrique de la Terre. La cérémonie de remise de prix s’est déroulée le 18 novembre à la Chambre de Commerce du Luxembourg.

La professeure Tonie Van Dam a été récompensée pour le projet « Absolute Gravity and Surface Displacements in Greenland ». En travaillant avec des données en provenance du Groenland afin de comprendre les changements actuels et pléistocènes de la masse de glace, elle utilise des observations fondamentales de propriétés de la terre pour étudier les changements climatiques et géodynamiques. Plus généralement, ce prix salue également son travail scientifique et les réalisations de l’ensemble de sa carrière. Tonie Van Dam est l’auteure de plus de 120 publications nationales et internationales portant sur des thèmes de recherche tels que le réchauffement climatique, la géodynamique et la géophysique. Ses différentes activités scientifiques sont soutenues par divers fonds, tels que la Commission européenne (Horizon 2020), le Fonds National de la Recherche (FNR) et Science & Technology (SciTech) de l’ESA (European Science Agency).

« La reconnaissance internationale de Tonie Van Dam s’exprime notamment par les responsabilités qui lui sont confiées au sein de comités internationaux. Son sujet de recherche en géophysique associant la géodésie, la modélisation géologique et le changement climatique est très clairement défini », dit le jury pour expliquer sa décision.

Au Luxembourg, Tonie Van Dam occupe le poste de vice-rectrice pour l’enseignement et la formation doctorale, ainsi que pour les questions de genre et les relations internationales à l’Université du Luxembourg. Tout au long de sa carrière, la professeure a enseigné à différents niveaux du système éducatif et supervisé de nombreux doctorants et post-doctorants. Elle s’est également consacrée à la promotion de la recherche en sciences de la Terre et en géographie physique au niveau national comme international. « J'ai travaillé pendant plus de 17 ans au Luxembourg et je suis honorée d’avoir été reconnue par l'Institut Grand-ducal pour la qualité de mes recherches en géodynamique. Je suis extrêmement reconnaissante envers le Gouvernement du Luxembourg. Grâce au support de l'Université et du FNR, j'ai pu continuer une grande partie de mes recherches que j'avais commencée aux États-Unis », a commenté la professeure Van Dam.

Un prix académique pour les chercheurs luxembourgeois

En coopération avec le Fonds National de la Recherche (FNR) et certains sponsors privés, la « Section des sciences naturelles, physiques et mathématiques de l’Institut Grand-Ducal », qui s’est ouverte en 2010, récompense chaque année un chercheur pour l’ensemble de ses travaux ou pour une découverte hors du commun. L’une des conditions à remplir pour recevoir le prix consiste à être soit citoyen luxembourgeois, soit chercheur travaillant, ou ayant travaillé dans le Grand-Duché de Luxembourg. Selon ce critère, la majeure partie des travaux scientifiques et publications internationales de l’impétrant doivent avoir été réalisés dans le pays. Le Grand Prix 2017 en Sciences géologiques est parrainé par l’entreprise « Careers FEIDT Inc ».

© Université du Luxembourg, Michel Brumat