Page d'accueil // Université // Actualités // À la une // ELIXIR-LU : un trésor de données scientifiques accessible

ELIXIR-LU : un trésor de données scientifiques accessible

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le jeudi, 31 août 2017

Avec ELIXIR (European Life Sciences Infrastructure for Biological Information), 15 pays européens ont créé un réseau au sein duquel les données issues de la recherche en science de la vie sont partagées et rendues accessibles sur le long terme.

Le jeudi, 7 septembre 2017, la plateforme luxembourgeoise d’ELIXIR (ELIXIR-LU) va officiellement commencer son activité au sein de ce réseau et devenir un pôle important dans le domaine de la médecine translationnelle.

Soutenu par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, ELIXIR-LU va permettre aux chercheurs européens d’accéder aux données biomédicales personnalisées stockées au Luxembourg Center for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxembourg.

« Fournir ces données à d’autres chercheurs et pouvoir les analyser dans différents contextes pourrait mener à de nouvelles méthodes de diagnostic, à de meilleurs traitements ou à des approches jusqu’ici inconnues pour prévenir certaines maladies » souligne le Dr Reinhard Schneider, directeur d’ELIXIR-LU.

Un accès permanent à des données centralisées

Grâce aux méthodes modernes d’analyse du génome, les chercheurs peuvent maintenant utiliser des techniques à haut débit et générer rapidement des données d’une valeur scientifique inestimable pour la recherche médicale. Mais, jusqu’à aujourd’hui, ces précieuses informations n’ont été que partiellement valorisées, car les données étaient stockées localement et accessibles uniquement pour de courtes durées.

« Beaucoup de centres de recherche n’ont pas les infrastructures nécessaires pour stocker tout au long d’un projet de recherche les énormes quantités de données résultant des analyses » explique le Dr Reinhard Schneider. ELIXIR-LU va permettre un accès sécurisé à des données biomédicales personnalisées issues de différents pays et les rendre accessibles à long terme pour les travaux de recherche. Le LCSB est bien préparé pour cette tâche de par sa longue expérience en matière de gestion, traitement et mise à disposition de larges jeux de données. Le centre bénéficie également d’une excellente réputation au niveau international dans le domaine de la biologie des systèmes et de la biomédecine.

Les données médicales personnalisée, collectées par exemple lors des études cliniques, sont souvent stockées sous un format adapté au projet en cours mais ne sont pas standardisées. « Notre objectif est donc de convertir ces données pour obtenir des formats standards pouvant être mis en commun dans des bases de données où elles pourront être utilisées pour de nouvelles études médicales » détaille Reinhard Schneider. Les données générées au Luxembourg seront directement stockées au sein de la nouvelle plateforme, tandis que les données provenant d’études réalisées dans des pays européens partenaires seront importées dans la plateforme luxembourgeoise et rendues accessibles de façon durable.

« ELIXIR-LU permet aux chercheurs européens de parcourir les bases de données comme un catalogue et d’y sélectionner les jeux de données pertinents pour leurs travaux de recherche » explique le Dr Schneider. Cela permet de gagner du temps et d’économiser les financements qui seraient autrement nécessaires pour réaliser la collecte de nouvelles données pour chaque étude.

Une protection des données assurée

Les patients n’ont pas à s’inquiéter au sujet de l’utilisation de leurs données personnelles souligne le Dr Regina Becker, responsable du développement stratégique du département bio-informatique au LCSB et conceptrice de la candidature du Luxembourg pour devenir membre d’ELIXIR : « Nous sommes en train de mettre en place un système qui va permettre une large utilisation des données dans différentes institutions et pays, tout en garantissant que seuls les chercheurs autorisés y ont accès et que l’identité des patients n’est jamais connue des chercheurs. Nous respectons également les directives sur la protection de la vie privée appliquées dans les pays où les travaux de recherche ont été menés ».

ELIXIR Luxembourg – Launch Event

Le jeudi, 7 septembre 2017, la plateforme luxembourgeoise d’ELIXIR sera présentée lors d’une inauguration en présence de Marc Hansen, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la recherche, et de la ministre de la Santé Lydia Mutsch.

Programme détaillé de l’inauguration

- - -
En savoir plus : Le Luxembourg devient la plateforme centrale européenne en biomédecine