Suspension des études

Les étudiants et étudiantes inscrit(e)s à un programme de bachelor ou de master de l’Université peuvent, dans certaines conditions, demander une suspension des études. Pendant la période de la suspension, l’étudiant ou l’étudiante reste inscrit(e) mais ne participe pas aux cours et aux examens. La durée de la suspension des études n’est pas incluse dans le calcul de la durée maximale des études.

Une suspension des études peut être accordé dans les circonstances suivantes :

  • Maladie ou autre condition médicale ;
  • Responsabilité de parents de premier degré (parents, enfants) qui nécessitent des soins intensifs ;
  • Grossesse et maternité/paternité, dans les 3 mois suivant la naissance ou l’adoption ;
  • Congé parental avant le 3e anniversaire de l’enfant ;
  • Service militaire ou civil obligatoire.

Les autres circonstances doivent être exceptionnelles pour donner droit à une suspension des études et sont évaluées au cas par cas.

Quelles sont les conséquences d’une suspension des études

Un étudiant ou une étudiante qui a obtenu une suspension des études continue d’être inscrit(e) mais n’a plus le droit de :

  • Suivre et assister aux cours ;
  • Bénéficier d’une supervision ;
  • Participer aux examens ou à toute autre forme d’évaluation ;
  • Participer aux élections ou être élu(e), ou agir en tant que représentant(e) des étudiant(e)s.

Toutefois, l’étudiant ou l’étudiante :

  • Conserve la carte étudiante ;
  • Reste admissible au logement étudiant ; et
  • A accès aux bâtiments de l’Université, notamment la bibliothèque, les restaurants et les centres sportives.

Pendant la durée de la suspension, l’étudiant ou l’étudiante doit également continuer à :

  • Respecter les conditions générales d’admissibilité (par exemple, ayant un titre de séjour au Luxembourg) ;
  • Remplir l’obligation d’assurance maladie ; et
  • Continuer à respecter la « Charte des usagers ».

Comment demander une suspension des études

Les étudiants et les étudiantes qui souhaitent demander une suspension des études ou la prolongation d’une suspension des études en cours doivent remplir le formulaire correspondant (voir « Documents utiles » ci-dessous) et le soumettre, accompagné des documents pertinents, à leur directeur de programme d’études.

Les décisions sont généralement prises dans les quatre (4) semaines suivant la réception de la demande.

Si une suspension des études est accordée

Une suspension des études est toujours accordée pour une période limitée, généralement pour la durée d’un ou de deux semestres d’études au maximum. Les suspensions d’une durée supérieure à quatre (4) mois doivent commencer au début du semestre d’études, si la situation individuelle du demandeur le permet.

Aucune suspension des études ne peut être accordée rétroactivement ou pour des circonstances qui ne sont plus applicables au moment de la présentation de la demande.

La prolongation d’une suspension des études déjà accordée doit être demandée au moins quatre (4) semaines avant la fin de la suspension en cours.

Il est possible de terminer une suspension des études avant la date convenue. Pour ce faire, l’étudiant ou l’étudiante doit envoyer une demande de fin de suspension des études au Bureau des admissions du Service des Études et de la Vie Étudiante (SEVE).

Conseils et soutien

Si vous n’êtes pas sûr de devoir demander une suspension des études ou de remplir les conditions requises pour en bénéficier, nous vous conseillons de contacter le directeur ou l’administrateur de votre programme d’études pour obtenir des conseils.

Documents utiles