Page d'accueil // SnT // News & E... // La spin-off DataThings, partenaire de recherche en vision numérique

La spin-off DataThings, partenaire de recherche en vision numérique

twitter linkedin facebook email this page
Publié le jeudi 30 juillet 2020

L’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) de l’Université du Luxembourg a signé un partenariat avec DataThings pour mener des recherches sur les systèmes logiciels intelligents aptes à relever des défis uniques de l’industrie. 

Le premier projet de recherche de ce partenariat entre le SnT et DataThings vise à explorer comment la technologie de vision numérique peut être adaptée pour renforcer le contrôle de qualité dans les applications industrielles. Il s’agit d’un développement naturel de l’activité de DataThings qui utilise actuellement l’intelligence artificielle et la l’apprentissage des machines dans le traitement des données numériques afin de fournir des informations opérationnelles à ses clients et d’améliorer leur efficacité. 

Conçue au Luxembourg, la technologie Greycat est au cœur des systèmes logiciels de DataThings. Greycat fournit des outils d’apprentissage des machines pour traiter des données en temps réel et délivrer des analyses et des prévisions commerciales. Les clients de DataThings utilisent cette intelligence artificielle spécifique à leur domaine pour surveiller leurs infrastructures et leurs systèmes de production. Elle leur permet de détecter les problèmes plus efficacement ou de prévoir les résultats plus rapidement, afin de réorganiser leurs ressources et d’assurer ainsi la bonne marche de leur activité.

L’ajout de capacités de vision numérique à la technologie Greycat permettra d’étendre ses aptitudes, car elle repose actuellement sur des données numériques. Il existe de nombreuses applications potentielles pour la technologie de traitement et de reconnaissance d’images qui peuvent être utilisées pour améliorer les systèmes industriels. Pour son premier cas d’utilisation, le projet de recherche se penchera sur la manière dont les données visuelles peuvent être utilisées pour identifier automatiquement les défauts des produits fabriqués dans une chaîne de production, afin de renforcer les processus de contrôle de qualité. 

« Utiliser les technologies de vision numérique pour le contrôle de qualité automatique dans le cadre de la fabrication industrielle est essentiel pour mieux répondre aux exigences de la production moderne ou de l’industrie dite 4.0. Ce projet de partenariat est unique, car il nous permettra de conduire des recherches dans un cadre réel, en nous offrant l’accès à des données et à des données des domaines protégés par des droits exclusifs, que nous n’aurions pas autrement », explique le Prof. Djamila Aouada, chercheuse au SnT. « Les partenariats de recherche avec les entreprises sont d’une importance capitale pour faire avancer l’innovation technologique ; il est remarquable qu’une de nos propres spin-offs collabore avec nous de cette manière. » 

DataThings a vu le jour en 2017. Il s’agit d’une spin-off du centre de recherche. Cette collaboration est la première qui fait d’une spin-off du SnT son partenaire industriel. La création d’un accord de partenariat entre DataThings et SnT confirme le succès de la start-up et du programme de transfert de technologie du SnT. Le SnT s’attache en effet à faire passer la recherche technologique innovante du laboratoire au marché, en encourageant une culture de spin-off au sein du centre de recherche. 

« Depuis le lancement de notre start-up, nous avons constaté personnellement la manière dont la recherche peut déboucher sur des solutions qui donnent un avantage concurrentiel à nos clients. Ce partenariat nous ouvrira un nouveau secteur de la technologie, qui nous permettra d’acquérir de l’expérience et de trouver des solutions uniques pour nos clients », déclare Grégory Nain, cofondateur et directeur des opérations chez DataThings. « Le SnT est une famille unique d’innovateurs et nous n’avons jamais perdu contact avec les personnes avec lesquelles nous faisions des recherches lorsque nous y étions, et notamment avec Djamila. Cela signifie beaucoup pour toute notre équipe d’être en quelque sorte “de retour à la maison”, mais aujourd’hui en qualité de partenaire. » 

 À propos de DataThings

DataThings est une entreprise spin-off du SnT de l’Université du Luxembourg qui a vu le jour en 2017. Elle est spécialisée dans l’apprentissage machine et l’ingénierie logicielle. Née au Luxembourg, DataThings fournit des solutions logicielles dédiées d’analyse de données, d’apprentissage machine et d’intelligence artificielle à un large éventail d’industries et d’organismes publics, afin de perfectionner leur prise de décisions opérationnelles quotidiennes, d’améliorer et de maintenir la qualité de leur production ou de traiter les flux importants et continus de données dont ils disposent pour en tirer des informations et de la valeur.

Contact : Grégory Nain, T. (+352) 20 60 03 15, E. contact@datathings.comdatathings.com 

À propos de l’Université du Luxembourg

L'Université du Luxembourg est une université de recherche internationale au caractère multilingue et interdisciplinaire. L’Université a été fondée en 2003 et compte aujourd’hui plus de 6 700 étudiants et près de 2 000 employés du monde entier. Ses facultés et centres de recherche interdisciplinaire comptent parmi leurs piliers de recherche la science des matériaux, l’informatique et la cybersécurité, le droit européen et international, la finance et l'innovation financière, l'éducation et l'histoire numérique et contemporaine. L’Université se concentre également sur les domaines interdisciplinaires de la santé et la biomédecine des systèmes, ainsi que la modélisation et simulation de données. Times Higher Education classe l’Université du Luxembourg au 1er rang mondial dans la catégorie « perspective internationale », en 12e position dans le classement « Young University Ranking » et parmi les 250 meilleures universités au monde.

Contact : Laura Bianchi, T. (+352) 46 66 44 9451, E. laura.bianchi@uni.lu. 

À propos du SnT 

Le Centre interdisciplinaire pour la sécurité, la fiabilité et la confiance (SnT) de l’Université du Luxembourg mène des recherches concurrentielles au niveau international dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. Outre une recherche sur le long terme et à haut risque, le SnT s’engage dans des projets collaboratifs générés par la demande avec l’industrie et le secteur public par le biais de son programme de partenariats. Les concepts en résultant présentent un véritable avantage concurrentiel durable pour les entreprises du Luxembourg et du monde entier.