Page d'accueil // SnT // News & E... // Commission UE approuve European Space University for Earth & Humanity

Commission UE approuve European Space University for Earth & Humanity

twitter linkedin facebook email this page
Publié le vendredi 10 juillet 2020

L’Université du Luxembourg est partenaire du projet d’Université européenne « UNIVERSEH - European Space University for Earth and Humanity », approuvé par la Commission européenne sous le programme Erasmus+.

L'Université du Luxembourg s’est associée avec plusieurs institutions : l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (France), la Heinrich-Heine-Universität Düsseldorf (Allemagne), la Luleå Tekniska Universitet (Suède) et l’Akademia Górniczo-Hutnicza im. Stanisława Staszica Krakowie (Pologne), pour construire une Université Européenne autour du thème de « l’espace » sous tous ses aspects (science, ingénierie, droit, économie, sciences sociales et humaines, brevets et innovation, entrepreneuriat, médecine, art & culture). La coordination du projet sera assurée par l’Université de Toulouse.

Le projet UNIVERSEH contribuera à l'espace éducatif européen, à la croissance de l'emploi et de l'industrie, à améliorer le développement durable du secteur spatial et à faire en sorte que l'Union Européenne reste un leader mondial dans ce domaine.

Pour ce faire, il est essentiel d’aligner le développement des compétences dans l’enseignement supérieur et la recherche avec les besoins futurs du marché du travail. L'alliance UNIVERSEH mettra à profit son expertise et ses contacts avec l'industrie spatiale et les instituts spatiaux européens, pour proposer des formations couvrant les besoins européens dans le domaine spatial. Un comité consultatif sera mis en place pour interagir étroitement avec les parties prenantes.

Les cours seront organisés à partir du semestre d’hiver 2021 en modules sectoriels pour répondre aux besoins du marché industriel. UNIVERSEH formera les futurs salariés et entrepreneurs du secteur spatial en Europe.

Les Universités Européennes sont des alliances transnationales qui préfigurent les universités du futur, et assurent la promotion des valeurs et de l’identité européennes.

« Nous nous réjouissons de l’approbation du projet UNIVERSEH par la Commission européenne. C’est un projet ambitieux qui souligne le caractère international de notre université. Ensemble avec les universités associées, nous pouvons établir un partenariat solide et bien connecté à l’industrie spatiale et aux instituts spatiaux européens. Il contribuera à renforcer notre position dans l’enseignement supérieur et la recherche touchant aux domaines de l’espace, un secteur stratégique pour le Luxembourg », déclare le Prof. Stéphane Pallage, recteur de l’Université du Luxembourg.

Le projet UNIVERSEH sera financé par la Commission Européenne dans le cadre d’un appel à projet pilote du programme Erasmus+. Une convention de financement est en cours de préparation.

La mobilité du personnel et des étudiants sera une des composantes fondamentales du projet. Des objectifs très ambitieux pour l'augmentation de la mobilité réelle et virtuelle sont fixés pour les trois premières années du projet. Ceux-ci seront atteints par une série d'actions gravitant autour de la création d'une plateforme de mobilité en ligne spécialement conçue pour les étudiants, les chercheurs et le personnel des universités membres. Cela encouragera la création d'un réseau UNIVERSEH où les étudiants, le personnel et les chercheurs pourront partager leurs expériences. Des actions de sensibilisation à la mobilité en Europe seront également mises en place.

UNIVERSEH visera également à développer des approches pédagogiques innovantes et une culture européenne commune par le partage des compétences et des meilleures pratiques. Cela nous permettra d'offrir des programmes interdisciplinaires et intersectoriels. Il est essentiel par exemple que des étudiants en sciences humaines et sociales puissent avoir accès à un aperçu des sciences spatiales et de l'ingénierie et vice-versa.

UNIVERSEH s’engage à promouvoir l'éducation inclusive et l'égalité des sexes, y compris les personnes issues de milieux socio-économiques défavorisés ou de l'immigration et celles étant en situation de handicap. Une attention particulière sera portée sur la mobilité réelle et virtuelle de ces personnes sans distinction afin qu’elles aient la possibilité d'étudier, de se former et d'apprendre à l'étranger.

Pour plus d’informations sur les Universités Européennes, merci de consulter la page de présentation du dispositif ici.