Page d'accueil // Recherche // FSTM // DPHYMS // Research Areas // Physique Statistique et Machine Learning

Physique Statistique et Machine Learning

 

Théorie de l'Information Quantique

 

 

 

Le groupe "Quantum Information Theory" travaille à l'interface de la science de l'information quantique, de la matière condensée, de la mécanique statistique hors équilibre et du contrôle quantique pour faire avancer les technologies quantiques émergentes, couvrant les simulations quantiques, l'informatique et les algorithmes quantiques, la détection quantique et la thermodynamique quantique.

Groupe dirigé par Prof. Adolfo del Campo

 

Physique Chimique Théorique

 

 

 

 

Le groupe TCP développe des méthodes novatrices qui apportent la perspicacité de la mécanique quantique à des systèmes vastes et complexes, grâce au marriage des principes premiers de la mécanique quantique avec l’apprentissage machine, les approches statistiques ainsi que le développement de nouvelles approches en mathématiques et informatique.

Groupe dirigé par Prof. Alexandre Tkatchenko

 

Théorie de Systèmes Quantiques Mésoscopiques

 

 

 

 

Le groupe TSQM utilise des méthodes analytiques et statistiques pour étudier des phénomènes quantiques à l’échelle mésoscopique avec un intérêt particulier pour le transport hors-equilibre, les matériaux topologiques et les systèmes de basses dimensions.

Groupe dirigé par Prof. Thomas Schmidt

 

Systèmes Complexes et Mécanique Statistique

 

 

 

 

Le groupe CSSM développe des méthodes statistiques pour décrire la dynamique et la thermodynamique de systèmes complexes hors-équilibre. Ceux-ci incluent des systèmes quantiques ouverts, des réseaux de réaction biochimiques et des circuits électriques. Particulièrement, nous nous intéressons à la caractérisation du compromis entre la dissipation énergétique, la vitesse, la précision et l’exactitude de processus tels que la conversion d’énergie, le traitement de l’information et le calcul.

Groupe dirigé par Prof. Massimiliano Esposito

 

Physique de la Matière Active

 

 

 

 

Le groupe PAM s'intéresse à la physique des système actifs composés de particules auto-propulsées en interaction. A partir de modèles théoriques minimaux, il s'agit de capturer les ingrédients essentiels qui contrôlent la dynamique émergente, pour aboutir à une compréhension synthétique de la phénoménologie complexe de la matière active. Nous nous appuyons sur des outils de mécanique statistique, d'hydrodynamique, et de matière molle, avec un intérêt particulier pour le rôle des fluctuations hors d'équilibre.

Groupe dirigé par Prof. Assistant Etienne Fodor

Physique de la Matiére Vivante

 

 

 

 

Le groupe de la physique de la matière vivante (PLM) examine la vie, ou en anglais “Living In Fluctuating Environments” (LIFE). Au travers d’une approche interdisciplinaire nous relions la physique du flux (matière et information) et de la forme (géométrie, ordre et topologie) pour découvrir des fonctions biologiques (comportement et caractéristiques) dans des systèmes microbiens. Nous appliquons les principes de la physique des matières molles et matières actives ainsi que des techniques de modélisation pour comprendre comment les microbes comme les bactéries, les archées et les algues s’adaptent à un changement d’environnement.

Groupe dirigé par Prof. Assistant Anupam Sengupta

 

Biohysique Intégrative

 

 

 

 

Groupe dirigé par Prof. Associé Alexander Skupin

Physique Expérimentale de la Matière Molle

 

 

 

Le groupe ESMP explore l’auto-assemblage ordonné de cristaux liquides et de colloïdes à l’échelle nano-/microscopique, ainsi que les phénomènes macroscopique (optiques, mécaniques ou autres) qui en découlent. Les domaines de recherche incluent la physique fondamentale ainsi que des opportunités d’applications interdisciplinaires. A l’aide de méthodes en microfluidique et électrofilage, nous produisons des gouttelettes, coques et cylindres afin d’étudier l’impact du confinement souple incurvé dans des géométries inhabituelles, souvent avec des interfaces fluide-fluide.

Groupe dirigé par Prof. Jan Lagerwall

 

Matériaux ferroïques multifonctionnels

 

 

 

 

Le groupe « Matériaux Ferroïques Multifonctionnels » (MFM) se consacre aux études expérimentales de la matière cristalline au moyen de méthodes de la spectroscopie des solides. Il s’intéresse particulièrement aux transitions de phases originales, aux excitations, aux phénomènes de couplage et à l’accordabilité des propriétés des matériaux.

Dirigé par Prof. Assistant Maël Guennou