Page d'accueil // Recherche // Highlights // Une recherche de pointe pour de nouveaux réseaux satellites-terrestres

Une recherche de pointe pour de nouveaux réseaux satellites-terrestres

twitter linkedin facebook email this page
Publié le lundi 13 juillet 2020

Un partenariat de recherche de six ans entre l’Université et SES va être financé par le programme de subvention Industrial Partnership Block Grant du Fonds national de la recherche.

Le Fonds National de la Recherche (FNR) soutient un nouveau et vaste projet de recherche pour progresser dans les réseaux de données, sous la direction de l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) de l’Université du Luxembourg, en collaboration avec SES.

Nommée INSTRUCT (INtegrated Satellite-TeRrestrial Systems for Ubiquitous Beyond 5G CommunicaTions), cette initiative de recherche est financée par le programme de subvention Industrial Partnership Block Grant, IPBG) du FNR, son premier mécanisme de financement pour la recherche industrielle collaborative au Luxembourg. L’IPBG vise à soutenir l’innovation à travers des collaborations entre le secteur industriel et scientifique, et à développer un écosystème d’expertise qualifié.

Pour le projet INSTRUCT, le SnT va soutenir SES, leader des solutions de réseaux mondiaux de contenus, dans la gestion de recherches sur les réseaux satellites-terrestres intégrés nouvelle génération, en exploitant et développant ce qui a déjà été réalisé dans le domaine de la 5G. Ce projet s’appuie sur l’excellente relation depuis 10 ans entre le SnT et SES, qui a donné naissance à plusieurs solutions technologiques dans des domaines tels que la modulation de signaux numériques, la formation de faisceaux dynamique, les technologies de modems haut débit, la modélisation de systèmes logiciels complexes et le traitement linguistique naturel. La bourse de l’IPBG va financer 17 projets de recherche du SnT. Chaque projet se dotera d’une équipe de doctorants et de post-doctorants, un superviseur du SnT, ainsi qu’un superviseur de SES.

L’intégration de systèmes satellites et terrestres est cruciale dans la mesure où les réseaux nouvelle génération couvrant le globe entier nécessitent qu’un écosystème de multiples infrastructures de communication soit ouvert, répandu et abordable. Le satellite s’est avéré être un outil idéal pour les réseaux nouvelle génération grâce à sa large couverture, sa capacité à émettre vers les plateformes en mouvement et sa simultanéité. Il va offrir de nombreuses possibilités de connectivité nouvelle génération, même dans les domaines à distance, pour des applications cruciales dans les transmissions mobiles, la connectivité aérienne et maritime, les interventions d’urgence, la télémédecine et bien plus encore. En tant que leader du secteur, SES dispose d’une expérience solide dans la coopération avec les marchés de données actuels et est à l’origine d’initiatives majeures en matière d’innovation et standardisation technologique, y compris pour la 5G.

« Nous avons lancé le programme IPBG en tant que projet pilote en 2016, aujourd’hui il est devenu un mécanisme essentiel pour assurer que le financement de la recherche aborde des défis industriels complexes », explique Andreea Monnat, secrétaire générale adjointe du FNR. « L’une des priorités du Luxembourg est de mettre en place une économie de l’innovation, et le partenariat de longue date entre SES et le SnT est un excellent exemple des résultats positifs de ces collaborations. »

« Notre activité dépend de la technologie que nous utilisons, et nous travaillons sur des innovations qui bénéficient aux marchés actuels et ouvrent de nouvelles opportunités pour nos clients. Avec ses capacités en R&D exceptionnelles, le SnT est un partenaire fiable pour faire avancer l’innovation en ayant un impact véritablement mondial. Nous sommes donc ravis de poursuivre notre collaboration avec eux », se réjouit Ruy Pinto, CTO de SES. « Avec le soutien du FNR et du SnT, nous avons la certitude de pouvoir continuer à progresser sur les réseaux satellites-terrestres intégrés. »

« L’intégration de réseaux satellites et terrestres est un défi de recherche complexe, à mesure que nous entrons dans l’ère de la 5G et au-delà », selon le Prof Symeon Chatzinotas, coordinateur du projet au SnT. « Ce programme du FNR nous apporte le soutien qui nous permet de développer un centre d’excellence au Luxembourg et d’être à la pointe de la recherche et des transferts technologiques dans ce domaine. »

« Le partenariat avec SES a joué au fil des années un rôle moteur dans certains des résultats de recherche les plus enthousiasmants du SnT », salue le Prof Björn Ottersten, directeur du SnT. « Nous sommes fiers de voir notre travail validé par l’attribution de cet IPBG du FNR et confiants quant à la capacité de ces recherches à créer des opportunités concrètes pour le secteur aérospatial au Luxembourg. »

© Photo : SES