Page d'accueil // Recherche // FSTC // Mathematics... // News // 2,5 millions d’euros pour la recherche en science des données

2,5 millions d’euros pour la recherche en science des données

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le jeudi 13 septembre 2018

L’Université du Luxembourg a récemment reçu une subvention prestigieuse de l’European Research Area (ERA) dans le cadre du programme Horizon 2020 de l’UE. Avec un budget de 2,5 millions d’euros pour la période 2019 à 2024, l’Université créera un groupe de recherche de haut niveau en statistiques mathématiques et science des données. Ce prix est attribué pour la toute première fois à une institution du Luxembourg.

Répondre aux besoins du marché

Appelée "ERA Chair in Mathematical Statistics and Data Science for the University of Luxembourg – SanDAL", cette initiative vise à combler une lacune parmi les thématiques de recherche actuelles pour positionner le Luxembourg comme un acteur clé de la recherche en mathématiques. Le Professeur Jean-Marc Schlenker, responsable de l’unité de recherche en mathématiques (RMATH) à l’Université du Luxembourg déclare : "En quelques années seulement, nous avons réussi à construire un département de renommée internationale dans les domaines de la théorie des probabilités, de la géométrie, de la théorie des nombres et de la physique mathématique. Cependant, face à l’importance croissante de la science des données dans tous les secteurs de l’économie, et plus particulièrement en logistique, santé, technologies de l’information, industrie et finance, le Luxembourg connaît un manque de scientifiques, d’ingénieurs et de chercheurs qualifiés. C’est pourquoi, ce prix exceptionnel nous permettra de répondre aux besoins du marché du travail."

Développer la recherche et la formation

Le projet stimulera la recherche et la formation en statistiques mathématiques et en science des données. Les activités de recherche de la chaire ERA seront axées sur deux domaines : "Analyse des données de grande dimension" pour avoir une meilleure compréhension des outils computationnels émergents et "Nouveaux outils mathématiques pour les statistiques contemporaines" pour développer de nouvelles méthodes statistiques plus sophistiquées. En outre, de nouveaux programmes d’enseignement aux niveaux master et doctorat seront élaborés pour doter les futurs étudiants des compétences nécessaires en statistiques mathématiques et en science des données afin de comprendre, développer et appliquer de nouveaux outils dans divers domaines. Le Professeur Stéphane Pallage, recteur de l’Université du Luxembourg, parle de tous les avantages de ce nouveau financement : "La Chaire pluridisciplinaire ERA contribuera à la réputation internationale de l’Université du Luxembourg en l’aidant à attirer et à conserver des chercheurs expérimentés. De plus, elle soutiendra la compétitivité de l’économie du Luxembourg en fournissant un transfert des connaissances et des savoir-faire."

Recrutement d’une équipe d’experts

Pour assurer le développement d’une nouvelle direction de recherche solide et pérenne, l’Université du Luxembourg recrutera du personnel de recherche hautement qualifié, dont un professeur permanent qui présidera la Chaire ERA, deux chercheurs postdoctoraux et trois doctorants. Les candidatures au poste de Professeur en statistiques mathématiques et science des données sont ouvertes jusqu’au 1er janvier 2019 via le portail emploi de l’Université du Luxembourg.

Figure : concept global du projet SanDAL

Figure : concept global du projet SanDAL : contexte de la politique de recherche et d’innovation, plan d’action, Chaire ERA et impacts prévus

La Chaire ERA du projet SanDAL a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de l’accord de subvention n° 811017.

---