Page d'accueil // Presse // Communiqués... // 2014 // 27.05.2014 - Le laboratoire scolaire du LCSB placé sous le haut patronage de la Grande-Duchesse Héritière Stéphanie

27.05.2014 - Le laboratoire scolaire du LCSB placé sous le haut patronage de la Grande-Duchesse Héritière Stéphanie

Luxembourg, le 27 mai 2014 – Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Héritière Stéphanie a accordé son haut patronage au laboratoire scolaire du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxembourg. Après avoir visité personnellement le « Scienteens Lab » du Campus Belval en compagnie du grand-duc héritier au début du mois de février (au centre de la photo), la Princesse Stéphanie s’est montrée très enthousiaste face aux efforts déployés par les scientifiques du LCSB pour rendre le travail de recherche plus accessible aux lycéens.

« Nous sommes ravis ! », affirme Dr. Rudi Balling, directeur du LCSB et initiateur du laboratoire scolaire : « Le fait qu’une personnalité si renommée, qui exerce en plus une fonction de modèle, s’engage pour notre projet est un signal fort pour tous les élèves. Par ailleurs, c’est un véritable honneur pour tous les collaborateurs du LCSB que de savoir la Princesse Stéphanie à nos côtés. » Dr. Elisabeth John, responsable du Scienteens Lab, ajoute : « La Grande-Duchesse Héritière Stéphanie et le Grand-Duc Héritier Guillaume se sont prêtés au jeu dans notre laboratoire : en tenue de laboratoire, ils ont fait diverses expériences avec un groupe d’élèves. »

Le Scienteens Lab est une initiative du LCSB qui a pour objectif de permettre aux élèves du Luxembourg de se faire leur propre idée de la recherche biomédicale. Il leur donne la possibilité de faire des expériences avec des appareils de laboratoire qui n’existent pas dans les écoles. Les jeunes sont également initiés à la bio-informatique, un domaine qui permet d’analyser de grandes quantités de données.

En leur permettant de vivre la recherche au plus près, le LCSB offre une importante source d’informations à des jeunes qui devront bientôt choisir leur orientation professionnelle. L’objectif déclaré du laboratoire scolaire est de transmettre l’enthousiasme pour les sciences naturelles et, de cette manière, éveiller l’intérêt pour une carrière scientifique chez davantage de jeunes. Grâce au généreux soutien financier de la Fondation Veuve Émile Metz-Tesch (FVEMT), le laboratoire scolaire peut déjà prendre en charge deux à trois groupes de lycéens chaque mois. Contact : Dr. Elisabeth John; elisabeth.john@uni.lu; T. +352 46 66 44 6943.