Les 3R

Le LCSB applique au quotidien la règle des trois R (3R) – les principes directeurs qui garantissent une utilisation raisonnée des animaux dans la recherche scientifique. Tout chercheur souhaitant utiliser des animaux dans ses travaux de recherche doit d’abord prouver qu’il n’existe pas de méthode alternative disponible et expliquer comment l’étude fera en sorte de réduire au minimum le nombre d’animaux utilisés et leurs souffrances, selon les trois principes suivants :

  • remplacer : nous essayons d’avoir recours à des méthodes d’expérimentation non animale, telles que les cultures cellulaires, les modèles informatiques et les études sur des sujets humains volontaires, chaque fois que c’est possible afin d’éviter au maximum d’utiliser des animaux ;
  • réduire : nous cherchons à concevoir nos expériences de façon à réduire au minimum le nombre d’animaux utilisés pour apporter une réponse à la question scientifique posée, notamment en obtenant des informations à partir d’un plus petit nombre d’animaux ou en obtenant plus d’informations à partir d’un nombre d’animaux identique. Nous nous efforçons de partager et d’analyser à nouveau les données provenant d’expériences antérieures pour éviter d’utiliser davantage d’animaux ;
  • raffiner : nous œuvrons à concevoir et à réaliser des expériences dans le cadre desquelles la souffrance des animaux est réduite au minimum. Les répercussions d’une expérience sur le bien-être de l’animal sont prises en considération dès la phase de planification et jusqu’à la fin de la procédure. Cela implique notamment des améliorations des conditions de vie et des procédures, afin de réduire au minimum la douleur et les souffrances et/ou d’accroître le bien-être animal.

Les 3R
Idée : National Centre for the Replacement Refinement & Reduction of Animals in Research