Page d'accueil // LCSB // News & E... // Science Festival 2017

Science Festival 2017

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le lundi, 20 novembre 2017

Du 9 au 12 Novembre, le Grund et son Abbaye de Neumünster se sont transformés en un incroyable laboratoire de recherche avec plus de 50 ateliers à destination des enfants et des parents.

L’édition 2017 du Science Festival, organisé par le FNR et le Musée national d’histoire naturelle, a attiré un large public qui a pu discuter avec les chercheurs présents tout comme participer à de multiples expériences scientifiques. De la programmation d’ordinateurs à la création de sa propre cancoillotte avec Super Jhemp, les activités ne manquaient pas à l’appel !

L’Etude luxembourgeoise sur la maladie de Parkinson était bien entendu présente avec son stand « Au shaker, pas à la cuillère ! ». Vous êtes-vous déjà demandé ce que les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent ressentir et quels sont les symptômes ? Afin de sensibiliser la population à la maladie de Parkinson et ses symptômes, les participants pouvaient découvrir 5 activités mais aussi, échanger avec les volontaires sur l’Etude luxembourgeoise actuelle sur la maladie de Parkinson.

La rigidité des muscles et les tremblements sont les deux symptômes moteurs les plus représentatifs de la maladie de Parkinson. En plaçant deux électrodes sur l’avant-bras des participants, les tremblements caractéristiques de la maladie de Parkinson étaient imités. Une simple action comme transférer une cuillérée de sel d’un récipient à un autre devient alors une tâche résolument complexe.  Si les rires peuvent être la première réaction chez les enfants ou même les adultes, ces derniers prennent très vite conscience de l’impact physique et psychologique que peuvent avoir les tremblements au quotidien.

La rigidité des muscles et des articulations est un autre symptôme qui pouvait être expérimenter sur le stand en revêtant une « combinaison de Parkinson ». Avec des bandes qui entravent genoux et coudes, des poids aux chevilles, aux poignets et sur la poitrine, cette tenue montre à quel point les muscles et les articulations des patients peuvent être rigides. Les participants pouvaient se rendre compte de combien il est difficile pour les patients atteints de Parkinson de non seulement bouger mais aussi, d’effectuer des gestes routiniers comme nouer ses lacets ou brosser ses cheveux. Même immobile, faire face au poids de la combinaison devenait compliqué. 

Comme la maladie touche aussi d’autres parties du corps, les chercheurs ont également montré des tests utilisés dans la recherche pour étudier ces autres symptômes. Les visiteurs ont ainsi pu exercer leur dextérité, leur odorat et leur vision des couleurs, comprendre comment notre cerveau contrôle nos sens et nos mouvements et pourquoi ils sont perturbés dans la maladie de Parkinson.

A propos du Science Festival

L’objectif de cet évènement est de présenter et promouvoir la science et la recherche au Luxembourg et d’encourager les jeunes générations ainsi que le grand-public à s’intéresser aux sciences et à la technologie. Le Science Festival attire de plus en plus de visiteurs à chaque nouvelle édition et il est devenu un évènement annuel à ne pas manquer. Les deux premiers jours sont dédiés aux écoles primaires et secondaires et les deux derniers jours sont ouverts au grand-public.