Page d'accueil // LCSB // News & E... // Le Prof. Krüger endosse un rôle complémentaire au LIH

Le Prof. Krüger endosse un rôle complémentaire au LIH

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le jeudi 11 juillet 2019

Dans le cadre de la nouvelle stratégie de recherche du Luxembourg Institute of Health (LIH), le Prof. Rejko Krüger rejoint l’institut en tant que « Director of Transversal Translational Medicine », tout en poursuivant ses engagements au sein du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université du Luxembourg et du Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL).

Pour une recherche biomédicale plus proche du patient

Le LIH souhaite s’orienter davantage vers la recherche translationnelle, c’est-à-dire mettre d’avantage les patients et la population au centre de ses activités et contribuer à l’implémentation d’une médecine personnalisée en développant de nouvelles méthodes de diagnostic et des thérapies innovantes. Dans ce contexte, le Prof. Krüger vient d’endosser un nouveau rôle au sein du LIH afin de développer et superviser des programmes de recherche translationnelle regroupant de multiples partenaires de différents secteurs.

Coordonner des programmes de recherche transversaux

Ces programmes s’inspireront du National Centre of Excellence in Research on Parkinson’s Disease (NCER-PD), un centre d’excellence à visée translationnelle crée en 2015 et financé par le Fonds National de la Recherche (FNR), dans lequel le professeur Krüger a le rôle de coordinateur. « Pour que la recherche au laboratoire puisse servir directement aux patients, il faut rassembler tous les acteurs clé autour d’une table : chercheurs, cliniciens, associations de patients, autorités de santé, partenaires industriels », indique le Prof. Krüger. « L’expérience acquise dans le cadre de NCER-PD, un exemple d’une collaboration multipartite très réussie, va être clé dans mon nouveau rôle. Ce programme servira de modèle de référence pour la mise en place d’autres programmes de recherche translationnelle sur des thématiques comme le cancer ou les maladies du système immunitaire, incluant de larges cohortes de patients et intégrant des outils de santé digitale.»

Renforcer les liens pour une stratégie commune

Rejko Krüger est professeur en neurosciences à l'Université du Luxembourg depuis 2014 et dirige le groupe de recherche Clinical & Experimental Neuroscience au LCSB, avec le soutien d’un financement d’excellence PEARL du FNR. Il travaille également en tant que médecin spécialiste au service de neurologie du CHL. C’est en complément de ces engagements, que le professeur Krüger prend le poste de « Director of Transversal Translational Medicine » au LIH. Il renforcera ainsi les liens entre ces institutions en mettant en place des projets qui s’inscrivent dans une stratégie scientifique commune. À long terme, cette stratégie partagée va jouer un rôle moteur pour faire du Luxembourg un pôle de recherche translationnelle en Europe.