Page d'accueil // LCSB // News & E... // 58 000 euros pour sixième édition Espoir en tête

58 000 euros pour sixième édition Espoir en tête

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le mercredi 27 juin 2018

Pour la sixième année consécutive, l’action Espoir en tête, initiée par les Rotary Clubs luxembourgeois, a permis de récolter des dons en organisant des avant-premières d’exception dans les cinémas Utopolis/Kinepolis. Plus de 3 500 spectateurs étaient présents et ont ainsi à nouveau pu contribuer à la recherche sur le cerveau au Luxembourg.

Le nouveau film des studios Disney

 « Un raccourci dans le temps », était à l’affiche le dimanche 25 mars 2018. Invité par les Rotary Clubs luxembourgeois, le public a répondu présent à la projection de cette avant-première. Comme chaque année, 8 euros de chaque place vendue à 15 euros sont reversés à la recherche sur les maladies du cerveau au Luxembourg.

Au total, 3 500 personnes ont cette année répondu favorablement à l’invitation des Rotary Clubs luxembourgeois et une fois de plus, ces derniers ainsi que beaucoup d’autres donateurs ont contribué à la recherche sur les maladies du cerveau au Luxembourg par la remise de chèques d’un montant total de 58 000 euros.

Deux projets fondamentaux ont été retenus :

Le premier prix de 30 000 euros porte sur la découverte de nouvelles neurotoxines dans l’eau fécale dans le contexte de la maladie de Parkinson, dont il s’agit d’une maladie neurodégénérative complexe. Ce projet de collaboration du Dr. Jean-Pierre Trezzi (Integrated Biobank of Luxembourg, IBBL), du Dr. Emma Schymanski (Luxembourg Centre for Systems Biomedicine, LCSB) et du Prof. Paul Wilmes (Luxembourg Centre for Systems Biomedicine, LCSB) va analyser le microbiome intestinal humain. Le but de cette étude est l’identification de neurotoxines inconnues dans l’eau fécale qui jouent un rôle important dans les stades précoces de Parkinson. Les chercheurs emploient une méthode innovatrice et interdisciplinaire qui implique aussi bien des techniques biomédicales que des techniques bio-informatiques afin d’améliorer les connaissances de la maladie de Parkinson.

Le deuxième prix de 28 000 euros est géré par le Dr. Sabrina Fritah et le Prof. Simone Niclou du Luxembourg Institute of Health (LIH). Ce projet porte sur la réparation des mutations « conductrices » et s’inscrit dans la thérapie génique du cancer.

D’ailleurs, la prochaine édition d’Espoir en tête s’annonce déjà pour le printemps 2019.

Pour plus d'informations, cliquez ici : www.espoir-en-tete.lu

La remise de chèques Espoir en tête 2018