Axes de recherche

Action institutionnelle – Constructions spatiales et identitaires par les politiques et les normalisations

Les acteurs sociaux collectifs produisent des espaces et des identités considérés comme ‘souhaitables’ du fait de leur action institutionnelle. Il convient de faire ressortir de tels processus normalisateurs les politiques pratiquées. Des approches analytiques correspondantes permettent de mettre en évidence les catégorisations / sémantisations sociales et spatiales ancrées dans l'action des acteurs institutionnels, lesquelles sont révélées à l'aide d'entretiens d'experts et d'analyse de texte.

Médias – Représentations de constructions spatiales et identitaires

Les processus de construction ne sont pas envisageables sans les médias. Ces derniers projettent et reflètent les conceptions de l'espace et des identités en tant qu'offres et appropriations de sens. Ils jouent ainsi un rôle de médiateur entre l'action stratégique des acteurs institutionnels et l'action quotidienne des sujets. Par conséquent, les représentations spatiales et identitaires étudiées au sein des médias, issues de la culture du quotidien et de la haute culture, doivent être mises en relation avec les axes de recherche voisins. Les catégorisations et/ou sémantisations sociales et spatiales dans les analyses de textes, de films ou d'images offrent à cette fin des points de repère clés.

Action de sujets – Constructions spatiales et identitaires par la pratique quotidienne

Un aspect partiel des pratiques sociales sont les espaces et les identités tels que les sujets se les approprient et les articulent. L'étude des logiques sous-jacentes à ces pratiques éclaire les constructions spatiales et identitaires remises en question (ou non) dans l'action quotidienne. À cette fin, les catégorisations spatiales et les attributions de sens sociales seront identifiées à l'aide d'entretiens non-standardisés et d'un questionnaire standardisé. L'accent est mis sur la population résidant au Luxembourg et sur les habitants des régions directement frontalières.