Documents à télécharger  
X
LEAFLET FOR DOWNLOAD
Bachelor en Sciences Sociales et Educatives - dépliant
Nos formations bachelor - brochure

Bachelor en sciences sociales et éducatives

Témoignage d'une ancienne étudiante : Tania Di Pinto, diplômée du BSSE en 2019
Assistante sociale, Agent pédagogique au Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Direction générale de l’Aide à l’Enfance et à la Famille

Portrait de Tania Di Pinto

Comment en es-tu venue à ce poste ?

À l’époque, je suis tombée sur une annonce très intéressante concernant le service de l’Aide à l’enfance et à la famille au sein du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. J’ai tenté ma chance, suite à quoi j’ai passé deux entretiens d’embauche. J’étais comblée quand on m’a proposé le poste.

A quoi ressemble ton quotidien ?

Je participe principalement à des réunions avec différents acteurs du secteur de l’Aide à l’enfance et à la famille (AEF) pour discuter du dispositif d’aide existant au Luxembourg. De plus, je m’occupe du suivi de divers dossiers et je contribue au développement d’une démarche qualité pour le secteur AEF. Mon travail est très varié car j’ai même l’occasion de faire des travaux plus créatifs, tels que du graphisme et de la rédaction d’articles.

Lorsque tu commencé tes études, aurais-tu imaginé occuper ce poste par la suite ?

Honnêtement, cela ne me serait jamais venu à l’esprit. Je ne savais même pas qu’il était possible de travailler au sein d’un Ministère en tant qu’assistante sociale.

Qu’est-ce qui t’as poussée à faire le module supplémentaire pour devenir Assistante sociale ?

J’ai toujours aimé conseiller et accompagner des personnes se trouvant dans des situations de détresse, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai fait un Bachelor dans le domaine social. Lors de mes stages, j’ai constaté que j’aimais bien m’occuper du suivi social de certaines familles pour les aider et c’est ce qui m’a motivé à faire le module supplémentaire pour devenir assistante sociale.

Qu’as-tu le plus aimé lors de tes études au Bachelor en Sciences sociales et éducatives ?

Ce que j’ai le plus aimé, c’est le semestre en mobilité dans le cadre du programme Erasmus, durant lequel j’ai eu l’opportunité de partir à Berlin. J’ai adoré habiter dans une grande ville, rencontrer de nombreux jeunes de nationalités différentes et fréquenter l’université « Alice Salomon ».

Que conseillerais-tu à de futurs étudiants ?

De ne pas baisser les bras lors du premier semestre, car même si le début peut s’avérer compliqué, il faut persévérer. En fin de compte, on peut tous y arriver.

Le mot de la fin ?

Il faut toujours aller au bout de ses rêves !