Master en Droit Bancaire et Financier Européen (LL.M.)

Nombre de places disponibles. Le nombre maximum de places disponibles par année académique au Master en Droit bancaire et financier européen est de quarante (40), dont un maximum de douze (12) places pour les étudiants du Master en Droit européen – Première année de l’Université.

Critères de sélection. Les candidatures pour le Master en Droit bancaire et financier européen sont évaluées par le Directeur de programme, individuellement et par rapport aux autres candidatures, tout au long de la période de sélection, selon les critères de sélection suivants :

  • Pertinence du parcours et qualité/niveau des résultats universitaires en Droit, évalués sur la base des relevés de notes ;
  • Motivations avancées par le candidat, attestant de sa curiosité intellectuelle, de son esprit d’initiative, de sa disposition à apprendre et du niveau de compréhension, de réflexion et d’engagement prévisible en ce qui concerne le programme d’études et la communauté académique de l’Université, évaluées sur la base de la lettre de motivation ;  
  •  Adéquation entre les attentes du candidat et l’offre de formation du programme, évaluée sur la base de la lettre de motivation. Le candidat doit faire état d’un intérêt particulier pour le droit bancaire et financier ou le droit des fonds d'investissement ;
  • Connaissances et compétences spécifiques en Droit des affaires (e.g., droit commercial, droit des sociétés, droit bancaire), en Droit européen et en Droit civil (e.g., droit des obligations, droit des contrats, droit de la responsabilité, droit des sûretés), évalués sur la base du CV et des relevés de notes obtenues ;
  • Références académiques.

Un candidat qui atteint un niveau minimum requis sur chacun des critères énumérés ci-dessus est proposé à un autre membre du personnel académique enseignant dans le programme, qui décide conjointement avec le directeur du programme de la sélection du candidat.

Prérequis. Les prérequis visés à l’article 35, paragraphe 3, point 2°, de la Loi du 27 juin 2018 ayant pour objet l’organisation de l’Université du Luxembourg pour l’accès au Master en Droit bancaire et financier européen sont les suivants :

A. La maîtrise des langues suivantes au moins au niveau indiqué du cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) :

  • Anglais (B2)
  • Français (B2)

B. Un diplôme de bachelor et/ou de master en Droit ou, à titre exceptionnel, dans un domaine apparenté, d’au moins deux cent quarante (240) crédits ECTS ou équivalent ; ou au moins trois (3) ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la banque, de la finance ou des fonds d'investissement.

C. Les étudiants ayant réussi le Master en Droit européen – Première année et souhaitant s’inscrire en Master en Droit bancaire et financier européen doivent avoir réussi les examens des cours suivants du Master en Droit européen – Première année, liés au Master 2 – i.e., « cours consécutifs » - avec une note d’au moins dix (10) sur vingt (20) :

  • Legal Aspects of the Single Market (cours 1 du module 3) ;
  • Economic Law (cours 1 du module 4) ;
  • Business Law (cours 2 du module 4) ;
  •  Introduction au droit européen des fonds d’investissement (cours 2 du module 6).

Choix des filières. Deux filières du Master en Droit bancaire et financier européen sont proposées en deuxième semestre d’études (semestre d’été). Les étudiants déclarent leur choix de filière avant la fin du premier semestre d’études du programme. Une fois déclaré, les étudiants peuvent changer de filière jusqu’à la fin de la première semaine du deuxième semestre d’études du programme.

Pour être admis à la filière « Droit des fonds d'investissement », un étudiant doit avoir :

  • choisi le cours « Droit européen des fonds d'investissement III » au premier semestre d’études du programme ; et
  • obtenu la moyenne des notes finale d’au moins dix (10) sur vingt (20) sur l’ensemble des cours « Droit européen des fonds d'investissement I », « Droit européen des fonds d'investissement II » et « Droit européen des fonds d'investissement III ».

Si le nombre d’étudiants admissibles à cette filière est supérieur à vingt (20) – hors étudiants à temps partiel -, les étudiants sont classés et sélectionnés selon leur mérite en droit des fonds d’investissement.

Stage. Le programme comporte un stage optionnel non évalué à l’issue du semestre d’été qui ne donne pas lieu à l’attribution de crédits ECTS.

Les informations sur les inscriptions en ligne sont disponibles à l’adresse suivante : https://wwwen.uni.lu/etudiants

Application