École doctorale de droit

Notre programme de formation répond aux besoins des doctorants qui proviennent d’institutions fort différentes et les prépare à une solide carrière académique ou non-académique.

Les cours de méthodologies et de compétences générales sont combinés à une formation juridique spécifique reprenant, notamment, les thèmes de recherches soutenus par des programmes de financement externes à l’Université du Luxembourg.

En plus d’un environnement de recherche stimulant, les doctorants peuvent entreprendre un certain nombre d’activités. L’Ecole Doctorale favorise et soutien la mobilité mais également la participation à des conférences ou évènements dans d’autres institutions.

 

 

 

Les doctorants en droit peuvent suivre les formations offertes par l’Ecole Doctorale de Droit et par les services centraux de l’Université mais ils peuvent également participer aux activités et cours organisés par le

Max Planck Institute dans le cadre d’un accord de coopération singé entre l’Institut et l’Université du Luxembourg.

 

Pour mener leurs recherches, les doctorants sont encadrés non seulement par leur superviseur mais également par les membres de leur comité d’encadrement de thèse qui se réunissent au moins une fois par an.  Les discussions annuelles permettent d’aider :

-          À formuler et mettre en place un plan de recherche et de formation

-          À développer un esprit critique

-          À mener leur recherche de manière autonome.

 

Depuis Aout 2020, chaque doctorant doit signer un  Doctoral Education Agreement (DEA). Le DEA définit les droits et les obligations du doctorant ainsi que de son/ses (Co)superviseurs.

Un plan de recherche et de formation, en annexe de ce DEA, liste les cours et activités de formation à suivre, les ECTS correspondants ainsi que tous les autres besoins nécessaires aux recherches du doctorant.

 

Comité d’encadrement de thèse

Principes

La mission du comité d’encadrement de thèse est de suivre les travaux du doctorant. Le comité se réunit avec le doctorant au moins une fois par an pour évaluer l’avancement des travaux de ce dernier.

Intérêts pour les doctorants

Apprendre à exposer clairement et succinctement ses idées ;

Evaluer l’état d’avancement de sa thèse ;

Soutenance

Le doctorant présente un manuscrit au comité d’encadrement de thèse (suivi par des questions/réponses). Ce dernier établit un rapport et le transmet au recteur qui donnera ou pas son accord pour l’admissibilité à la soutenance de la thèse, au plus tard six semaines après la réception du rapport établi par le comité d’encadrement.

Certaines informations concernant la soutenance de thèse (constitution et composition du jury ainsi que modalités de la soutenance de thèse) figurent dans la loi du 27 juin 2018, modifiée par la loi du 9/8/2018 ainsi que le règlement des études du 13/9/2018 Ces deux documents sont disponibles via le lien suivant.

Durée

Le doctorant doit remettre sa thèse au plus tard 4 ans après son admission aux études menant au grade de docteur. 

La soutenance de thèse doit avoir lieu au plus tôt 3 ans et au plus tard 4 ans et 4 mois après l’admission