Page d'accueil // FHSE // Actualités // Université à l’Essai: les lycéens ont testé l'Université du Luxembourg

Université à l’Essai: les lycéens ont testé l'Université du Luxembourg

twitter linkedin facebook email this page
Publié le vendredi 06 novembre 2020

Du 2 au 6 novembre, des lycéens du monde entier ont vécu leur première expérience en tant qu’étudiant, lors de l’Université à l’Essai.

Les élèves du secondaire ont pu suivre des cours de la première année de Bachelor, parmi une sélection de programmes de Bachelor, notamment en informatique, éducation, histoire, droit, mathématiques et philosophie. Tous les cours ont été offerts en ligne cette année en raison de la situation sanitaire actuelle.

Le nombre de participants cette année a considérablement augmenté par rapport à 2019 : plus de 450 élèves de l’enseignement secondaire ont participé, avec plus de 1 200 inscriptions aux cours. Les cours de psychologie (182 inscriptions) ont été les plus populaires, suivis des cours de gestion (142), de droit (139) et d'économie (105). La majorité des participants viennent du Luxembourg (290), suivi de la Belgique (64), de la France (47) et de l'Allemagne (13).

Traditionnellement, l'événement est organisé sur le campus de Belval, attirant des étudiants du Luxembourg et de la Grande Région (France, Allemagne et Belgique). Cette année, le caractère virtuel de l’événement a atteint des étudiants bien au-delà de la Grande Région, en comptant par exemple les inscriptions de l’Argentine, de l’Autriche, de la Côte d’Ivoire et de la Serbie.

En offrant une première impression d’études au sein de l’Université, l’Université à l’Essai aide les lycéens à décider de leurs futures études ou simplement se préparer au futur environnement d’apprentissage.

Lara Mesquita, une lycéenne luxembourgeoise, a participé à trois cours : études d'anglais, de psychologie et des sciences de l'éducation. « L’Université à l'Essai est une très bonne expérience. Cela m'a aidé à avoir une idée plus précise de ce que je veux faire l'année prochaine, et c'est une merveilleuse opportunité que l'Université nous offre ».