Page d'accueil // FDEF // Stages // Information pour non EU

Travailler au Luxembourg après la fin de ses études – les étudiants ressortissants de pays tiers en dehors de l’UE/l’EEE/la Suisse

Les étudiants ressortissants de pays tiers en dehors de l’UE/l’EEE/la Suisse qui ont terminé leurs études à l’Université du Luxembourg ont le droit de demander un permis de travail selon les dispositions spéciales de l’article 59 de la loi modifiée sur l’immigration du 29 août 2008.

Procédure

  • L’étudiant doit être en possession d’un diplôme ou d’un certificat de fin d’études universitaires, ainsi que d’un contrat de travail de ses futurs employeurs. Le contrat de travail peut prévoir des modalités subordonnées à l’exécution de certaines conditions relatives à l’autorisation de travailler au Luxembourg
  • La société doit faire une déclaration de vacance de poste auprès de l’Agence pour le développement de l’emploi (ADEM) pendant trois semaines, en prenant soin de décrire la fonction avec précision. Si, après trois semaines, aucun candidat approprié n’a postulé pour le poste déclaré, la société peut demander à l’ADEM de délivrer un certificat lui permettant de recruter la personne de son choix (y compris une personne ne provenant pas de la zone UE/EEE/CH). La société remet à l’étudiant le certificat de l’ADEM à l’étudiant.
  • L’étudiant doit introduire une demande pour une « autorisation de séjour d’un ressortissant de pays tiers en vue d’une activité salariée (« travailleur salarié ») », en même temps que le contrat de travail, le certificat de l’ADEM ainsi que tout autre document requis. Le lien fournit de plus amples informations.

 

Notes importantes

  • Le diplômé doit présenter sa demande avant de quitter le Luxembourg. Si le diplômé retourne dans son pays d’origine, toute demande d’un permis de travail ne bénéficiera pas des dispositions de l’article 59 de la loi susmentionnée.
  • L’autorisation de séjour pour "travailleur salarié" est accordée pour l’exercice d’une profession dans un secteur auprès de tout employeur. Cette restriction s’applique pendant trois ans. Un changement de secteur ou de profession n’est possible que sur accord du Ministre ayant l’immigration dans ses attributions.
  • Le permis de travail délivré est valable pour  une année , après quoi il sera renouvelé pour trois ans, à condition que l’emploi du diplômé à ce moment-là corresponde aux conditions d’emploi dans lesquelles il a été accordé.