Page d'accueil // SnT // News & E... // Recherches sur des applications FinTech innovantes

Recherches sur des applications FinTech innovantes

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le mardi, 07 mars 2017

La Fondation Alphonse Weicker, appuyée par la banque BGL BNP Paribas, et l'Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) de l'Université du Luxembourg ont lancé un important programme de recherche et de développement à long terme dans le domaine de la technologie financière (FinTech).

Le terme FinTech désigne l'innovation dans les services financiers qui résulte de l'utilisation de nouvelles technologies numériques telles que la blockchain, les analyses de données et l'apprentissage machine. Ce domaine revêt une importance capitale pour le Luxembourg en tant que place financière mondiale. La signature de ce programme de recherche renforce les efforts déployés en vue de placer le Grand-Duché au cœur de ce secteur en rapide expansion. Ce programme FinTech fait partie intégrante du Partnership Program du SnT qui encourage les scientifiques du SnT à définir de nouvelles approches scientifiques pour relever les principaux défis en matière de technologies de l'information et de la communication (TIC) auxquels sont confrontés l'industrie et le secteur public.

Avec la croissance rapide de l'industrie FinTech, les prestataires de services financiers rencontrent des difficultés complexes en matière de sécurité et de réglementation. Le terme FinTech englobe le traitement de grandes quantités de données sensibles relatives aux personnes et aux sociétés, permettant de garantir et de démontrer que les systèmes critiques sont fiables et sécurisés. Dans ce contexte, le partenariat verra le SnT collaborer avec BGL BNP Paribas dans les domaines de la gestion des risques liés à la sécurité, de la segmentation de la clientèle et des tests logiciels en vue d'élaborer de nouveaux instruments financiers.

Programme conjoint de recherche entre le SnT et la Fondation Alphonse Weicker

Kik Schneider, président de la Fondation Alphonse Weicker, déclare : « Il s'agit d'un formidable partenariat qui s'annonce prometteur. La Fondation Alphonse Weicker s'appuiera sur les compétences du SnT en matière de recherche FinTech afin de répondre aux besoins de la banque dans les domaines de la sécurité, du comportement des clients et de la gestion des données. » Le directeur du SnT, le professeur Björn Ottersten, commente : « Collaborer avec BGL BNP Paribas, l'un des acteurs financiers de premier plan au Luxembourg, dans le cadre de ce programme de recherche stratégique représente un jalon important pour le SnT. Le secteur financier connaît une révolution numérique et nous visons, par le biais d'activités ciblées de R&D, à accroître la compétitivité de nos partenaires. »

Dans le domaine de la gestion des risques liés à la sécurité, le Software Verification and Validation Lab (SVV) du SnT, dirigé par le professeur Lionel Briand, se concentrera sur l'exploration de schémas de sécurité issus d’archives de projets informatiques antérieurs. Les meilleures pratiques en matière de sécurité donnent lieu à plus de 900 schémas de sécurité potentiels à considérer pour chaque projet, ce qui constitue une tâche laborieuse. L'objectif ultime de cette recherche consiste dès lors à élaborer un système automatisé de recommandation pour de futurs projets, en ayant recours à l'apprentissage machine et au traitement du contenu de langage naturel (langage non informatique) des projets antérieurs en vue d'acquérir de l'expérience dans la gestion de la sécurité des entreprises.

Le Security Reasoning and Validation Research Group (SerVal) du SnT, dirigé par le professeur Yves Le Traon, collaborera avec BGL BNP Paribas dans le cadre de deux projets de R&D. Dans le domaine des tests logiciels, le groupe examinera l'utilisation d'analyses de données évoluées, ce qui permettra au système de tenir compte des leçons tirées de projets antérieurs et en cours afin de prévoir l'emplacement de défaut. Le deuxième projet du groupe impliquera le recours à l'apprentissage machine afin de permettre une segmentation de la clientèle détaillée sur la base du comportement de l'investisseur, plutôt que sur d'autres critères plus fréquents. Le système présentera des propositions d'investissement dynamiques et effectuera des analyses de simulation en temps réel.

La collaboration avec le SnT dans ces domaines de recherche permettra à BGL BNP Paribas d'élaborer des solutions innovantes et performantes répondant aux exigences et aux attentes de ses clients. Les découvertes auxquelles a mené cette coopération avec le SnT paraîtront dans des publications de qualité évaluées par les pairs.

Avec cette signature, le programme de partenariat du SnT atteint à présent 31 partenaires et 7 projets de collaboration dans le secteur FinTech.

- - -
Le projet est soutenu par une bourse octroyée par la Fondation Alphonse Weicker et sera suivi par un comité directeur composé de membres de la Fondation, de BGL BNP Paribas et du SnT.

Photo : Rainer Klump, Kik Schneider & Björn Ottersten, © Université du Luxembourg