Page d'accueil // SnT // News & E... // L’Université et l’ILNAS investissent dans les « Smart ICT »

L’Université et l’ILNAS investissent dans les « Smart ICT »

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le jeudi, 18 mai 2017

L’Université du Luxembourg et l’Institut luxembourgeois de la normalisation, de l’accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS) renforcent leur collaboration dans le domaine des Smart ICT et de la normalisation. Une cérémonie s’est tenue le mercredi, 17 mai 2017 au ministère de l’Économie pour conclure formellement le partenariat.

Légende : Derrière, de gauche à droite : Jean-Philippe Humbert, Pascal Bouvry, Paul Heuschling, Yves Elsen, Björn Ottersten; Devant, de gauche à droite : Ludwig Neyses, Francine Closener, Jean-Marie Reiff

 

L’objectif de cette convention est de créer un diplôme de master et de développer les activités de recherche dans la continuité du certificat universitaire « Smart ICT for business innovation » lancé en septembre 2015. Ce programme d’un an dispensé à l’Université et soutenu par des partenaires industriels ainsi que par des organisations de normalisation européennes s’adresse aux professionnels expérimentés des technologies de l’information et de la communication (TIC). Il entend renforcer les compétences et l’expertise professionnelles dans des aspects clés des Smart ICT (cloud computing, Internet des objets, big data) tout en illustrant leurs applications dans des cas concrets. Pour ce faire, il s’appuie sur les dernières avancées technologiques en matière de normalisation, source importante de savoir et de soutien pour le développement des domaines techniques connexes.

Le succès du certificat et le besoin de travailleurs qualifiés dotés de compétences en Smart ICT au Luxembourg explique la volonté d’étendre l’offre de formation aujourd’hui. Cette nouvelle collaboration inclut une étude préliminaire de deux ans visant à évaluer la faisabilité et à définir le cadre d’un nouveau diplôme de master dans ce domaine. L’ensemble des activités de recherche doctorales et post-doctorales couvertes par cet accord seront basées à l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT). Dès la signature de ce partenariat prévu pour une durée totale de quatre ans, trois doctorants et un post-doctorant mèneront un travail de pointe dans les domaines de l’Internet des objets, du cloud computing et du big data.

Collaboration renforcée entre l’Université et l’ILNAS

Lors de la cérémonie, Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie, a déclaré : « Il est essentiel de renforcer la collaboration entre la recherche et la normalisation dans le domaine des TIC pour assurer la transition vers une économie interconnectée, durable et économe en ressources pour le Luxembourg ».

Ludwig Neyses, recteur faisant fonction de l’Université du Luxembourg, a quant à lui fait valoir l’importance d’offrir une formation et des activités de recherche complètes dans le secteur des TIC, précisant qu’il s’agissait de l’un des domaines prioritaires de l’Université.

Jean-Marie Reiff, directeur de l’ILNAS, s’est pour sa part focalisé sur l’impact et les bénéfices croissants des normes : « Les normes sont indispensables pour bâtir l’avenir du monde numérique. Sans l’interopérabilité, la sécurité ou la confiance numérique que permet la normalisation technique, les composantes des Smart ICT ne pourront prospérer et bénéficier à l’économie et à la société. »

La cérémonie de signature s’est tenue en présence de Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie, Jean-Marie Reiff, directeur de l’ILNAS, Jean-Philippe Humbert, adjoint à la direction de l’ILNAS, Yves Elsen, président du Conseil de gouvernance de l’Université du Luxembourg, Ludwig Neyses, recteur faisant fonction de l’Université du Luxembourg, Björn Ottersten, directeur du SnT, Paul Heuschling, doyen de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication, et Pascal Bouvry, chargé de mission auprès du Recteur.

© Michel Brumat / Université du Luxembourg