Page d'accueil // SnT // News & E... // Découvrez la vidéo sur les robots coopératifs au MUDAM

Découvrez la vidéo sur les robots coopératifs au MUDAM

twitter linkedin facebook google+ email this page
Publié le vendredi, 24 juillet 2015

Une équipe de chercheurs emmenée par le Dr Patrice Caire du SnT, l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust de l’Université du Luxembourg, présente une installation constituée de robots humanoïdes et de petits aéronefs téléguidés qu’on appelle des drones dans le cadre de l’exposition « Eppur si muove. Art et technique, un espace partagé (Et pourtant elle tourne) » organisée au Mudam, le musée d’art moderne du Luxembourg.

 

 

Des robots et un drone, d'où CoRobots, y interagissent avec les visiteurs du musée, les accueillent et les informent. L'objectif du projet est de sensibiliser le public aux nouvelles possibilités que les robots offriront à l’avenir, en étant utilisés comme des guides de musée par exemple. Outre les nombreux aspects scientifiques de la robotique, cette installation propose un accès ludique et divertissant au secteur d’avenir que sont les interactions entre l’homme et les robots.

Robots et drone en action

Dans une pièce spécialement réservée à la présentation, juste au-dessus du hall d’entrée du MUDAM, le visiteur fait la rencontre de deux robots humanoïdes – c’est-à-dire d’apparence humaine – et d’un drone, qui communiquent entre eux et organisent même un quiz avec les visiteurs.

Ce concept de présentation de la robotique moderne a été initié par Dr Patrice Caire, scientifique et experte de l’intelligence artificielle au SnT (Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust). Avec son équipe interdisciplinaire de chercheurs en robotique, d’informaticiens, d’ingénieurs, de muséologues, de scénaristes, de designers sonores et de techniciens, Patrice Caire a mis au point une présentation qui a été accueillie avec grand enthousiasme par le directeur du musée, Enrico Lunghi : « Ce projet démontre admirablement la forte influence que la science exerce sur nos vies et, donc, sur l’art. » Pour Patrice Caire, ce projet poursuit deux objectifs : « D’un côté, il nous permet de donner une visibilité aux défis techniques liés à notre passionnant domaine de recherche – car nous sommes avant tout des scientifiques. Mais de l’autre, nous voulons aussi offrir un vrai spectacle au public », explique-t-elle.

Venez rencontrer l'équipe scientifique au MUDAM

L’équipe de scientifiques réalisera régulièrement des démonstrations durant les six mois que durera l’exposition. Une partie de l’équipe transfère même son lieu de travail au MUDAM pour cette période afin de permettre aux visiteurs intéressés de leur poser leurs questions sur la robotique.

« D’un point de vue technique, le domaine de la robotique est en plein essor », explique le professeur Holger Voos, directeur du groupe de recherche Automation au SnT, au sein duquel sont menées les activités de recherche en robotique. « Cela fait longtemps déjà qu’ils ne se résument plus seulement à souder ou à découper des matériaux au micromètre près. Les robots humanoïdes nous apporteront une assistance dans de nombreux domaines de la vie à l’avenir et le projet CoRobots nous donne l’occasion de faire découvrir ces nouvelles possibilités aux citoyennes et aux citoyens. »

- - -
L’exposition « Eppur si muove. Art and Technology, a Shared Sphere » se déroule du 9 juillet 2015 au 17 janvier 2016 au MUDAM Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, 3, Park Dräi Eechelen, L-1499 Luxembourg-Kirchberg.

CoRobots at MUDAM Luxembourg
Permanences du mercredi au vendredi de 14h00 à 18h00
Démonstrations à 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30

L’équipe CoRobots est composée de : Dr Patrice Caire (initiatrice et directrice du projet), Dr Miguel Olivares Mendez (supervision technique), Maciej Zurad (intégration des systèmes et programmation), Philippe Ludivig, Jan Dentler, Arun Annaiyan et Sebastien Cagnon (robotique), Raphael Hinger (technicien), Ayshea Halliwell et Miha Manea (réalisation du film et scénario), Utku Baydarlioglu et Pierre Vasseur (design sonore) ainsi que de Céline Schall et Jean-Christophe Vilatte (muséologie).