Page d'accueil // Recherche // FLSHASE // Laboratoire... // Société d'Études Kantiennes

Société d'Études Kantiennes

 

Kant Image SEKLF

La Société d’Études Kantiennes de Langue Française (SEKLF) a été fondée à Dijon en 1988 lors du 23ème Congrès de l’Association des Sociétés de philosophie de langue française, à l’initiative du Professeur Jean Ferrari qui en assure la présidence.

Elle se propose de promouvoir l’étude et de développer la connaissance de la philosophie de Kant en France et à l’étranger par l’organisation de colloques et de congrès, de conférences et de journées d’études et la publication des travaux de ses membres.

Son 1er Congrès a eu lieu à Dijon en 1993, le 2ème à Ottawa (1995), le 3ème à Athènes (1997), le 4ème à Lausanne (1999), le 5ème à Montréal (2001), le 6ème à Luxembourg (2003), le 7ème à Naples (2005), le 8ème à Québec (2007), le 9ème à Lyon (2009), le 10ème à Luxembourg (2011) et le 11ème à Salvador da Bahia.

Les Actes de ces congrès et ceux du colloque de Dijon de 1996 ont été publiés à la Librairie Vrin, Place de la Sorbonne à Paris. La société a été associée à l’organisation du colloque international « Kant et la France » qui s’est réuni successivement à Dijon, à Luxembourg et à Mayence du 19 au 24 avril 2004.

À LA UNE

12e Congrès international
de la Société d’Etudes Kantiennes de Langue Française
à l’Université de Mayence
28 septembre au 1er octobre 2015

L’année 1784 : Droit et philosophie de l’histoire

Appel à communications

 

Comité scientifique: Lutz Baumann, Jean Ferrari, Sophie Grapotte, Dietmar Heidemann, Luc Langlois,
Mai Lequan, Evanghélos Moutsopoulos, Claude Piché, Margit Ruffing, Ingeborg Schüssler, Ricardo
Terra, Robert Theis.

Comité d’organisation: Roberto Aramayo, Lutz Baumann, Jean Ferrari, Sophie Grapotte, Mai Lequan,
Margit Ruffing, Ricardo Terra.

Conférences plénières: ont accepté de présenter une conférence plénière : Gianluca Sadun Bordoni
(Università di Teramo), Monique Castillo (Université de Paris 12), Bernd Dörflinger (Universität Trier),
Jean Ferrari (Université de Bourgogne), Jean‐Marc Ferry (Université de Nantes), Dietmar Heidemann
(Université du Luxembourg), Ricardo Terra (Universidade de São Paulo).

Le XIIe congrès sera consacré à la philosophie de l’histoire et politique de Kant, et aura pour titre
« L’Année 1784, Droit et philosophie de l’histoire » (renouant ainsi avec la “tradition” des Années…).
Prendre l’année 1784 pour thème nous permettra notamment de mettre en relief l’Idée d’une
histoire universelle au point de vue cosmopolitique et la Réponse à la question : Qu’est‐ce que les
Lumières ?, écrits dans lesquels Kant présente sa philosophie de l’histoire, de la (cosmo‐)politique
et des Lumières, et qui ouvrent par conséquent un vaste horizon de la pensée moderne à partir de
Kant. Le congrès aura lieu du 28 septembre au 1 octobre 2015 (donc la semaine qui suit l’événement du
12e Internationaler Kant‐Kongress qui se tiendra à Vienne), dans des locaux universitaires sur le
campus.

Les communications auront une durée maximale de trente minutes. Comme cela a été le cas à
Salvador de Bahia lors du congrès de 2013, chaque groupe thématique de communications sera suivi
d’une discussion de trente minutes.
Il est également prévu d’organiser dans le cadre du congrès un atelier pour doctorants. Si nous
obtenons le concours de l’UFA, des bourses couvrant les frais de déplacement et de séjour seront
disponibles.

Les titres des communications accompagnés d’un résumé de cinq à dix lignes doivent parvenir
jusqu’au 15 avril 2015 au plus tard, soit par voie électronique (mruffing@uni‐mainz.de), soit par voie
postale (Margit Ruffing, Kant‐Forschungsstelle am Philosophischen Seminar der Univ. Mainz, Colonel‐
Kleinmann‐Weg 2, 55128 Mainz).

Quant à l’hébergement, nous avons pu réserver 60 chambres à l’Advena Europa Hotel Mainz
www.advenahotels.com, grâce à la Maison de Bourgogne à Mainz.

Contact : Margit Ruffing, mruffing@uni‐mainz.de; Kant‐Forschungsstelle Mainz, kant@uni‐mainz.de

 

---

Actualités sur le site:  www.kant-en-francais.lu