Validation d'acquis

Toute personne qui a exercé pendant au moins trois ans une activité professionnelle, salariée, non salariée ou bénévole, en rapport avec l'objet de sa demande, peut demander la validation des acquis de son expérience pour justifier tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l'obtention d'un diplôme ou titre délivré. Toute personne peut également demander la validation des études supérieures qu'elle a accomplies, notamment à l'étranger.

La validation prévue à l'article 12 est prononcée par un jury dont les membres sont désignés par le recteur en fonction de la nature de la validation demandée. Pour la validation des acquis de l'expérience, ce jury comprend, outre les enseignants-chercheurs qui en constituent la majorité, des personnes compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

Le jury se prononce au vu d'un dossier constitué par le candidat, à l'issue d'un entretien avec ce dernier et, le cas échéant, d'une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée, lorsque cette procédure est prévue par l'autorité qui délivre la certification. Il se prononce également sur l'étendue de la validation et, en cas de validation partielle, sur la nature des connaissances et aptitudes devant faire l'objet d'un contrôle complémentaire.

La validation produit les mêmes effets que le succès à l'épreuve ou aux épreuves de contrôle des connaissances et des aptitudes qu'elle remplace.

Méthodologie de validation des acquis professionnels

Les demandes de validation des acquis professionnels ou acquis d’expérience, ou des études supérieures déjà accomplies, sont déposées dans le but unique d’accéder aux études à l’Université du Luxembourg. Une suite favorable donnée à une telle demande ne donne en aucun lieu à l’attribution du diplôme spécifié à l’Art. 12 (1) ou (3) de la Loi. Les candidats doivent s’inscrire en ligne et déposer leur dossier de candidature complet au SEVE.

Les demandes de validation des acquis professionnels ou acquis d’expérience, ou des études supérieures déjà accomplies sont à introduire auprès du doyen au cours de l’année académique :

  • avant le 1er décembre pour une admission éventuelle au semestre d’été ;
  • avant le 1er mai pour une admission éventuelle au semestre d’hiver.

La demande consiste en un dossier comportant les éléments suivants :
- une lettre de motivation avec spécification de la formation pour laquelle la validation est demandée,
- un CV détaillé,
- les attestations des formations suivies,
- les diplômes obtenus, et en cas d’études supérieures accomplies à l’étranger avec l’attestation de reconnaissance éventuelle,
- les certificats des activités de formation continue,
- les attestations d’activités et d’expériences professionnelles (durée, type, emplois, certificat de l’employeur, etc.).

Conformément à l’art. 9 de la Loi, la demande est examinée par un jury dont les membres sont désignés par le recteur, sur proposition du doyen de la Faculté concernée.

Le jury procède :
- à l’analyse du dossier,
- à un entretien avec le demandeur,
- le cas échéant à l’organisation et l’évaluation d’une mise en situation professionnelle.

Dans le cas où la demande de validation est motivée par l’accès à des études sanctionnées par un diplôme de Bachelor ou de Master, le jury veillera à ce que la demande permette à l’étudiant de répondre aux critères de délivrance d’un tel diplôme par l’Université du Luxembourg, tels que spécifiés dans l’Art. IV.1.101. Si cette demande est motivée par l’accès à des études sanctionnées par un diplôme de Bachelor, le jury veillera à vérifier la compatibilité du parcours de l’étudiant avec l’obligation de mobilité, telle que spécifiée dans le chapitre 3 du Titre IV.
Le jury motive sa décision sur base de l’ensemble des informations obtenues dans un rapport écrit, et le transmet au doyen.
Le doyen informe par écrit la personne ayant introduit la demande de la décision du jury.